Sommaire > Comment calibrer son imprimante ? 1 / 3
 

Calibrage d'une imprimante photo avec un spectrophotomètre

 

Le calibrage d'une imprimante : pourquoi et comment ?
Publié le 15 avril 2015 / Mis à jour le 25 juillet 2018

 

Tout comme pour le calibrage de votre écran, le calibrage de votre imprimante est indispensable. Vous aurez un bien meilleur résultat qu'avec des profils ICC téléchargés sur Internet ou installés par défaut par le fabriquant. En effet, ceux-ci sont censés correspondre à un couple modèle/papier : impossible ! Et contrairement aux écrans, vous avez deux possibilités : le faire vous-même ou le faire faire par un professionnel pour, et c'est la bonne nouvelle, vraiment pas très cher... voire gratuitement !

 

N'avez-vous jamais pesté contre les couleurs de vos impressions jet d'encre ? Je suis tellement stupéfait de l'efficacité du calibrage de mon imprimante (calibration de mon imprimante en anglais) que je ne comprends toujours pas comment j'ai bien pu dépenser autant d'argent et de temps dans des essais de réglages avant !!!

Le calibrage ou la calibration de l'imprimante et de la chaîne graphique quand la gestion des couleurs est comprise et démystifiée est tellement efficace que je n'ai qu'un conseil à vous donner : calibrez, calibrez, calibrez ! Comme un tirage est le but ultime du photographe, passez au calibrage de votre imprimante, pour vos tirages couleurs comme noir et blanc. Et si vous ne souhaitez pas investir dans un kit de calibrage de qualité donc assez cher aujourd'hui - comptez entre 300 et 1600 euros fin 2018 - pensez à le faire faire. Vous trouverez une petite liste de sociétés qui créent des profils ICC pour votre imprimante de très grande qualité puisque réalisés avec les meilleurs outils du moment sur la page suivante. Et notez que la marque Permajet offre le calibrage de votre imprimante pour tout utilisateur de ses papiers.

1 - Pourquoi calibrer son imprimante ?

2 - Comment calibrer son imprimante ?

 

 

 

1 - Pourquoi calibrer son imprimante ?

Une imprimante projette de très fines gouttelettes d'encre Cyan, Magenta, Jaune et Noir - CMJN - sur une feuille de papier aux caractéristiques bien particulières. Elle doit en effet absorber l'encre rapidement mais sans la diffuser pour ne pas donner l'impression aux images de baver. Certaines imprimantes permettent de choisir la résolution d'impression - espacement entre les gouttelettes - ce qui influence aussi le calibrage. Son calibrage va nous apprendre comment elle fait tout cela.

La seule façon de savoir comment l'imprimante imprime les couleurs est donc de lui demander d'imprimer un fichier de référence - ensemble de patchs colorés - dont on connaît par avance les coordonnées colorimétriques ( CIE XYZ ) donc la couleur L*a*b* perçue par un œil standard et de les lire avec un spectrophotomètre, remplacé parfois par un scanner à plat, lui même calibré. Il ne restera au logiciel créateur de profil ICC qu'à comparer les valeurs CMJN imprimées /couleurs L*a*b* pour créer le profil de cette imprimante.

Je rappelle donc brièvement l'intérêt du calibrage d'une imprimante : sans calibrage, une imprimante imprime les couleurs avec des caractéristiques qui lui sont propres donc avec des défauts. La qualité des encres, du papier etc. vont influencer énormément la façon dont les couleurs vont être imprimées. Même avec la meilleure imprimante, il y a très peu de chances pour qu'un signal CMJN neutre - par exemple 51, 41, 41, 8 - produise un gris neutre sur le tirage. Le ou les profils ICC génériques vendus avec n'y changeront pas grand chose même si cela fait illusion depuis 2011 tant les progrès sont notables aussi de ce côté là. Mais pendant ce même temps, le calibrage a fait également les mêmes progrès ! De plus, contrairement aux écrans, on possède justement grâce à l'image affichée à l'écran d'un élément de comparaison. Si l'écran est calibré, il est facile de voir si le tirage est correct ou pas.

   
Comparaison entre un vrai tirage et la photo d'origine après calibrage de l'imprimante
  Fichier original à gauche - Une impression avec profil ICC aurait donné un tirage très proche de l'original (tirage neutre comme sur l'original) et avec une dominante sans profil à droite.
 
 

Pourquoi les profils ICC génériques sont-ils moyens ?

Il peut être tentant de télécharger les profils ICC génériques que fournissent les fabricants d'imprimantes et/ou de papiers : ne vous attendez pas à un miracle car ils ne font qu'approcher la solution et restent très perfectibles. Il suffit parfois de s'en servir en faisant un tirage noir et blanc pour s'en convaincre...

 

Profils ICC génériques pour imprimantes photo

 

En effet, ils sont réalisés pour votre modèle d'imprimante certes mais pas votre numéro de série et cela change tout. Non, la "bonne" solution reste de faire vous-même ou faire faire un profil ICC pour VOTRE couple imprimante/papier. Vraiment !

 
     
   
 

Le piège à éviter ! 

Différences entre deux profils ICCÉvidemment, dans la vraie vie tout n'est pas si simple car tous les appareils de reproduction des couleurs ne le font pas de la même façon à cause de leurs limites techniques. Pour faire court : une imprimante peut très bien être capable de reproduire une couleur que l'écran ne peut pas montrer et inversement. Or dans ce cas là, vous pourriez penser que votre calibrage n'a pas fonctionné : "Je n'ai pas le même jaune saturé sur mon tirage que sur mon écran !" ou bien "Mon bleu intense n'est pas aussi dense sur mon tirage !". Qui incriminer ? Est-ce que réellement mon calibrage est mauvais dans ces cas là ? Et bien nous allons voir que ce n'est pas si simple !

Note importante ! Quand on évalue sa chaîne graphique une fois entièrement calibrée, il faut savoir lire entre les lignes pour bien comprendre pourquoi certaines couleurs semblent différentes entre l'écran et l'imprimante et ne pas automatiquement remettre en cause son calibrage, la gestion des couleurs et son matériel. Vous êtes juste alors aux limites de votre matériel et des possibilités du calibrage, même avec le matériel de calibrage le plus cher, notamment à cause des gamuts différents entre votre écran et votre papier !

Cependant il faut noter que l'espace colorimétrique - le gamut - des imprimantes est tellement peu régulier qu'il arrive souvent que vers une couleur, une imprimante donnée puisse imprimer quelques couleurs hors-gamme même pour un grand espace comme Adobe RVB 98 ! On va donc demander à une imprimante d'imprimer une image proche des sensations visuelles que l'on a éprouvées devant une scène avec infiniment moins de possibilités que dans la nature. C'est un véritable tour de force !

Savoir interpréter les différences éventuelles entre un tirage et son écran calibré

Il est donc très important de savoir correctement "lire" les différences entre les couleurs d'un tirage et les couleurs affichées à l'écran (même sur une chaîne graphique calibrée autour d'un écran large gamut).

La première astuce est de bien regarder l'ensemble des couleurs d'un tirage possédant de nombreuses couleurs différentes, plus ou moins saturées et de bien faire attention si TOUTES les couleurs semblent vraiment différentes des couleurs affichées sur l'écran ou SEULEMENT CERTAINES. Si une ou deux couleurs seulement semblent justes mais plus ou moins saturées par rapport à l'écran alors vous êtes sur la bonne voie et seulement dans les limites de reproduction des couleurs de votre système imprimante/papier (à cause d'une différence de gamut).

   
   
 

Seule la partie surlignée en bleue sur la photo ci-dessus) est différente entre la photo imprimée et la photo affichée sur l'écran. Il ne s'agit donc pas d'un problème de calibrage mais bien de limites techniques. L'écran ou l'imprimante - peu importe - ne sait pas afficher ou imprimer certaines couleurs saturées.

Deuxième astuce : cette différence doit porter sur des couleurs saturées donc en limite de gamut.

top

 

 

Comment calibrer une imprimante ?

Le calibrage d'une imprimante - processus entier c'est-à-dire étalonnage et caractérisation - consiste donc à imprimer une mire de calibrage fournie par le fabricant du kit de calibrage que vous avez acheté ou bien la mire que vous a envoyé le prestataire en ligne et à en mesurer les couleurs afin de créer un profil ICC. Le processus que l'on appelle le calibrage se fait en fait - on l'a vu avec les écrans - en deux parties bien distinctes : 

  • Le calibrage ou l'étalonnage à proprement parlé;
  • et la caractérisation ensuite. 

Pendant la première on choisit le papier, l'imprimante, la finesse d'impression et on imprime la mire et c'est uniquement pendant la deuxième phase, la caractérisation, que l'on relève les caractéristiques de l'imprimante et que nous allons créer son profil ICC pour un couple papier/encre/résolution. Cette caractérisation se fait idéalement grâce à une sonde spéciale, un spectrophotomètre qui est parfois remplacé par une version moins chère donc un peu moins précise, un spectrocolorimètre
Autant un moniteur ne nécessite qu'un seul profil, autant vous serez peut-être amené à en créer plusieurs avec votre imprimante, autant de fois qu'un des paramètres cités ci-dessus sera changé, je pense notamment aux papier.

  Un nouveau papier = un nouveau profil.
   
 
 

Vocabulaire : spectrocolorimètre ou spectrophotomètre ?

Une sonde de calibrage d'écran s'appelle un colorimètre or pour calibrer  une imprimante il faut utiliser une autre sonde. Il existe deux types de sondes de calibrage pour calibrer une imprimante : un spectrophotomètre ou un spectrocolorimètre. Si un colorimètre ne peut pas servir à calibrer qu'une imprimante un spectrophotomètre peut servir pour les deux même s'il est moins adapté pour calibrer les écrans car il ne peut en général pas mesurer des noirs très profonds. Enfin, un spectrocolorimètre est moins précis pour calibrer une imprimante qu'un spectrophotomètre car il n'utilise pas la même technologie.

 
     
   
 

Pourquoi on ne peut pas - et il ne faut pas ! - calibrer une imprimante à partir d'un tirage ? 

Pour une raison très simple et très importante : les défauts colorimétriques d'une imprimante, comme d'ailleurs n'importe quel appareil de reproduction des couleurs, ne sont jamais linéaires. Qu'est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que si vous observez une dominante légèrement magenta dans vos gris, cette dominante ne sera pas égale sur TOUS les niveaux de gris. Vous pourrez très bien observer une dominante magenta dans les gris foncés entre les niveaux 25 et 50 par exemple et plutôt verte vers les gris très clairs. Mais alors comment faire pour corriger ces dominantes non linéaires ? Et bien avec le menu de correction de couleurs du driver de votre imprimante c'est impossible car celui-ci n'offre comme possibilité qu'une correction justement linéaire comme le montre la figure ci-dessous. Si vous déplacez le curseur magenta afin de corriger une dominante verte, vous le ferez de manière égale sur toutes les couleurs, tous les niveaux, de votre photo.

 

Driver d'impression Epson pour corriger manuellement les couleurs lorsque l'on utilise pas de profil ICC.

 

La seule façon possible serait alors d'éditer une courbe personnalisée par couche couleur dans Photoshop ! Travail laborieux s'il en est et... réalisé automatiquement par un kit de calibrage et son spectrophotomètre !!! Pourquoi alors s'embêter ?

   
 
 

Et l'impression noir et blanc ? 

Fondamentalement, le calibrage d'une imprimante se fait une bonne fois pour toutes : pour la couleur et le noir et blanc. Le but du calibrage est de neutraliser les dominantes, toutes les dominantes. Il n'y a donc pas de calibrage spécifique à faire pour l'impression en noir et blanc. 


Trois remarques importantes :

 Il est vrai que certains fabricants de profils ICC sur mesure comme Christophe Métairie vous proposent des profils ICC spécifiques pour l'impression noir et blanc. Je note qu'il s'agit en fait de variantes optimisées plus ou moins neutres, froides ou chaudes d'un profil couleur. Cela reste évidemment très intéressant car c'est compliqué à faire quand on ne sait pas le faire soi-même. Les corrections sont donc intégrées dans le profil ICC et il n'y a donc rien à faire de plus que de la choisir au moment de l'impression.
Il est bon de noter que la réputation de Christophe n'est plus à faire en matière de qualité de profil sur mesure. Il fait cela depuis dix ans et connaît tous les papiers du marché !
 Il peut persister des problèmes de calibrage si votre imprimante ne possède pas assez de cartouches d'encre. Pour de beaux noirs et blancs, il faut au moins 8 cartouches.
 Le tout nouveau kit de calibrage i1Studio (sorti fin 2017), basé sur l'excellent spectrophotomètre Colormunki Photo et non moins logiciel iProfiler possède une fonction d'optimisation des noirs et blancs. Pour faire court, il s'agit d'un super Colormunki Photo ! 

 
     
   
 

Il existe aujourd'hui deux façons de calibrer son imprimante... 

Choix du papier et des encres d'impressionCalibrer une imprimante avec un kit dédié est aujourd'hui à la portée de tout le monde si on accepte d'en payer le prix : entre 300 et 1600 euros. J'utilise personnellement beaucoup le nouveau kit i1Studio à 485 euros pour calibrer mon imprimante Epson 7800.

Note ! Le nouveau kit i1Studio à 485 € est basé sur le même spectrophotomètre que le célèbre Colormunki Photo. Il s'agit donc d'un "super" Colormunki Photo à peine plus cher.

Même sans savoir-faire particulier, vous obtiendrez des profils ICC de qualité, bien meilleurs que des profils génériques de fabricants. Cela dit, il faut bien reconnaître que les profils génériques ont fait également de gros progrès et que pour imprimer des photos souvenirs cela sera nettement suffisant.

Maintenant que faire si vous êtes photographes amateurs, professionnels et que vous accordez de l'importance à la qualité de vos tirages ?

On peut dire qu'en 2018, il existe deux approches :

  • Soit créer vos propres profils ICC,
  • soit les faire faire à distance par un prestataire qualifié (payant ou gratuit). 

Voici les Avantages / inconvénients des deux méthodes...


1 - Faire ses propres profils ICC d'impression :

a) Avantages 

  • Le plaisir de le faire soi-même; 
  • On peut facilement créer autant de profils ICC que l'on veut donc avec autant de papiers que l'on veut,
  • Quand on veut, même le dimanche !; 
  • On comprend mieux ce que l'on fait et ce qui se passe : excellent d'un point de vue pédagogique; 

b) Inconvénients

  • Le prix : minimum 320/510 € et cela peut monter à 1600 € ! 
  • Le calibrage d'une imprimante est très simple mais un expert pourra aller plus loin encore grâce à ses propres outils : cela veut dire qu'avec le même kit de calibrage, un expert du calibrage qui peut créer lui-même ses propres mires d'impression, vous fournira des profils ICC pour votre couple imprimante/papier encore meilleurs, notamment si vous imprimez en noir et blanc, avec vos encres couleurs.


2 - Faire faire ses profils ICC d'impression à distance :

a) Avantages

  • Mire de calibrage d'imprimanteLe prix ! vous n'avez aucun kit de calibrage à acheter et le prix des profils ICC est en moyenne sous les 40 euros (entre 20 et 40 euros). Il est même parfois offert par la marque de papier que vous utilisez - Papiers Permajet -.
  • Pour ce prix là, vous aurez également un meilleur profil - légèrement - que si vous l'aviez créé vous-même; Pourquoi ? parce que certains prestataires comme Christophe Métairie crée leurs propres mires afin d'améliorer, par exemple, le calibrage en noir et blanc. 
  • Imprimer avec le meilleur profil qui soit ! 

b) Inconvénients 

  • On n'a pas le plaisir de le faire soi-même ! 
  • Il faut être patient et ne pas vouloir calibrer son nouveau papier un samedi soir ! (Comptez trois jours ouvrables car il faut envoyer les mires imprimées par courrier. Cela ne passe pas par SMS !)

 

   
 
 

À retenir...


 Encore plus que l'écran, le calibrage de l'imprimante est indispensable

 Seulement, je vous conseille absolument de faire ou faire faire VOS profils ICC pour VOTRE imprimante et VOS papiers. Les profils génériques ne sont qu'un pis-aller correct, sans plus. 

 Il n'est pas nécessaire de réaliser des profils ICC Noir et Blanc. Ils peuvent juste améliorer le comportement de l'imprimante si vous n'imprimez qu'en NetB. Christophe Métairie est très connu aussi pour ses profils sur mesure à distance Noir et blanc. 

 Non, il n'est pas obligatoire d'acheter un kit de calibrage : pour le prix du SpyderPRINT 5 (280 € en premier prix) vous aurez 10 profils Experts chez Christophe Métairie (cmp-color.com) ou www.profilicc.com.

 Mais l'énorme avantage d'avoir son propre kit de calibrage est de pouvoir réaliser tout de suite tous les profils que l'on veut, lors du choix d'un papier par exemple. 

 Le calibrage d'une imprimante avec un spectrophotomètre est encore plus simple à réaliser que le calibrage d'un écran. Pas de valeurs cibles ! Juste imprimer la mire et la lire au spectro !

 
     
   
  Suivez mes conseils pour calibrer ou faire calibrer votre imprimante photo ou calibrez-la vous même avec le génial kit i1 Studio
  top

 
À travers ces pages de conseils je vais vous aider à bien calibrer votre imprimante photo pour obtenir les "bonnes" couleurs...  
 
- Le calibrage d'une imprimante photo ?
  - Pourquoi calibrer son imprimante photo ?
- Comment calibrer son imprimante photo ?
- À retenir...
- Calibrer soi-même son imprimante
- Faire calibrer son imprimante
 

- Mon guide d'achat des sondes d'écrans
- Mon guide d'achat des écrans

 

 

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique (pdf 110 pages)

En savoir plus...

12,90 €

"Comprendre tout le vocabulaire de la couleur" Livre numérique (pdf 160 pages)

En savoir plus...

Prochainement !

   
 

 

     

 

 

 

   

 
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 455000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 75 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mon avis est-il libre ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur. Dans tous les cas, c'est moi qui décide ce que je veux tester et même si, par le passé, certaines marques ont été "déçues" par mes conclusions, les choses bougent aujourd'hui et mon avis impartial est de plus en plus le bienvenu...

 

Comment ce site est financé ? Avec quelle éthique commerciale ?

Ce site est en grande partie gratuit et pourtant sans aucun placement produit et sans pub. Pourquoi ? Mais parce que j'ai fait un choix il y a quinze ans déjà ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet.

 

Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres ? Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ? 


       
         


Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi ! Et comme je vis avec mon temps, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise. Dans tous les cas, j'essaie de vous offrir un choix varié de possibilités de me soutenir...

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site | Mentions légales