Sommaire > Les bases de la couleur 6 / 10
 

Listes de profils ICC sur un ordinateur

 

Les profils ICC
Publié le 15 avril 2015 / Màj le 21 avril 2018

 

Il est indispensable en gestion des couleurs de comprendre ce qu'est un profil ICC : c'est la carte d'identité couleur d'un appareil. Ils servent principalement à afficher les "bonnes" couleurs d'un fichier. Il est créé lors du calibrage d'un appareil. Deux choses sont importantes et nous allons prendre un exemple pour l'expliquer : lors du calibrage d'un écran, nous voulons savoir s'il affiche correctement les couleurs et combien de couleurs il est capable d'afficher. Toutes ces informations se trouvent réunies dans SON profil ICC. Idem pour l'imprimante/papier. Les logiciels qui gèrent ses profils ICC vont donc les utiliser afin d'afficher ou d'imprimer correctement les couleurs de nos belles photos.


Comparaison en 3D de profils ICCUn profil ICC, les outils de calibrage et les moteurs de conversion - CMM pour Color Management Module - forment la pierre angulaire d'une bonne gestion des couleurs. Pour qu'un appareil de reproduction des couleurs le fasse correctement il faut d'abord savoir comment il le fait par défaut. Ceci afin de tenir compte de ses possibilités et bien sûr de ses caractéristiques couleurs, comme on l'a vu dans les pages précédentes. C'est ce que l'on cherche à savoir pendant son calibrage. Toutes ces infos seront contenues dans un fichier spécial : son profil ICC. Il n'y aura plus qu'à s'en servir à l'aide des outils de la gestion de la couleur pour conserver les mêmes couleurs tout au long de la chaîne graphique !


 


Qu'est-ce qu'un profil ICC ?

C'est donc un petit fichier lié à un appareil de reproduction des couleurs. C'est sa carte d'identité couleurs. Chaque appareil, en gestion des couleurs, doit donc posséder son profil ICC obtenu lors de son calibrage. Il contient de nombreuses informations sur ses couleurs de celui-ci.

C'est un gamut ET une une relevé de ses "défauts"

C'est tout d'abord un espace couleurs (vu page précédente) - donc ce que l'on appelle un gamut - mais un peu particulier car il est dépendant d'un périphérique. C'est en quelque sorte la carte d'identité couleur d'une image ou d'un outil de reproduction des couleurs, comme on l'a vu page précédente, puisqu'il contient les caractéristiques colorimétriques de celui-ci et notamment :

  • Liste de profils ICC d'impressionToutes les couleurs reproductibles par un appareil ou contenues dans une image. En ce sens c'est un espace colorimétrique et donc un gamut. Dit autrement : est-ce que telle ou telle couleurs (saturées) est reproductibles par ce périphérique ? 
  • Mais également à quelle couleur L*a*b* (donc sa "vraie" couleur) correspond chaque valeur RVB. Cela revient à savoir si le périphérique reproduit correctement les couleurs pour faire court.
    Ces correspondances sont contenues dans un tableau spécial : une table matricielle de correspondance (dit autrement, un profil ICC). 

Cette table contient donc d'autant plus de valeurs (de colonnes et de lignes) que le logiciel de création de profil ICC travaille en finesse. En contrepartie, plus il travaille fin et plus la table contiendra d'informations donc le profil ICC sera lourd. Dans l'absolu, la table matricielle contiendrait 8 millions de correspondances pour les huit millions de couleurs de l'espace L*a*b*.
Dans la pratique, aucun périphérique n'est capable de "travailler" huit millions de couleurs comme l’œil humain et de plus, il n'y a pas beaucoup d'intérêt à analyser toutes les couleurs qu'un périphérique peut voir, afficher ou imprimer. Une couleur de temps en temps suffit pour créer un bon profil ICC ! Ce sont donc ses caractéristiques colorimétriques, dit autrement, ses défauts et donc comment les corriger ! 

Un profil ICC est donc directement lié à un périphérique - contrairement à un espace couleurs pur -. C'est la caractéristique colorimétrique d'un appareil mesurée par un outil donné dans des conditions de calibrage précises et connues. On appelle d'ailleurs le processus de création du profil la caractérisation. Le profil ICC créé dépend donc directement de cet outil de mesure, du logiciel de création de profils et bien sûr du périphérique calibré.

Le profil ICC est dépendant d'un périphérique

Imprimante EpsonSoit on a à faire au profil ICC d'un périphérique d'entrée (appareil photo, scanner...) ou de sortie (imprimante etc.) alors c'est d'une part, la description de toutes les couleurs L*a*b* qu'il est capable de reproduire donc ici de voir - son Gamut - ET d'autre part, les règles de transformation du fichier d'origine pour que les couleurs puissent être retranscrites ou affichées correctement. Il s'agit "d'éliminer" au maximum ou de corriger les déformations induites par l'appareil.
Son Gamut est plus petit que l'espace L*a*b* et s'inscrit donc dedans. Mais autant l'espace L*a*b* est absolu car il ne dépend pas d'un périphérique, autant celui du périphérique correspond aux résultats d'une mesure et dépend donc directement de la qualité de celle-ci. On a vu page précédente qu'une même valeur RVB ( x, x, x ) ne donnera pas un gris neutre sans calibrage.

   
 
 

Vocabulaire !


Un espace couleur n'est qu'un gamut et un profil ICC est un gamut ET des caractéristiques colorimétriques propres à un appareil donné.

La grosse différence se trouve donc au niveau de la dépendance ou de l'indépendance à un périphérique.

 
     

 

Est-ce qu'une image contient un profil ou un espace ?

Une image, quand elle sort d'un appareil photo, doit contenir le profil ICC de cet appareil pour affichée les "bonnes" couleurs (L*a*b*) mais elle est tout de suite et automatiquement convertie dans un espace couleur neutre. Si vous photographiez en JPEG, votre appareil photo vous offre deux possibilités : sRGB ou Adobe RVB 98 et si vous photographiez en RAW, vous avez souvent le ProPhoto (très large) en plus. J'explique tout cela sur cette page.

Pour résumer, à quoi sert un profil ICC ?

A rendre une vision des couleurs fidèle à chaque périphérique. Sans profil un appareil de reproduction des couleurs le fait avec plus ou moins défauts et une fois "profilé" ou calibré, il le fera comme par magie correctement ! Un profil ICC permet à n'importe quel appareil de retrouver la vue ! 
Prenons comme exemple, car il est très parlant, le calibrage d'un scanner. Lorsque l'on regarde dans Photoshop le scan brut, sans profil ICC, on voit que l'image est éloignée de l'original. Dans notre exemple, le scan tire vers le vert. Le scanner a vu des gris neutres mais les affiche avec une dominante verdâtre. La création du profil ICC du scanner et l'attribution de celui-ci à l'ouverture de la photo dans le même logiciel permet, comme par miracle, de retrouver les vraies couleurs de l'original comme le montre mon exemple ci-dessous :

   
Différence d'affichage des couleurs d'une image après attribution du bon profil ICC
 

On voit très clairement que même le large DonRGB est beaucoup plus petit que le L*a*b*. Il correspond aujourd'hui sensiblement au gamut d'une imprimante jet d'encre sur papier brillant.

 

Concrètement, qu'est-ce qui se passe ?

Grâce au profil ICC de cet appareil, un logiciel comme Photoshop sait que quand le fichier image contient une valeur RVB par exemple 128, 140, 128 donc avec une valeur V prépondérante (d'où cet aspect verdâtre), le scanner à pourtant scanné un gris neutre (128,128,128) et il devrait avoir comme valeur RVB 128,128,128 et donc afficher un gris neutre. Et bien Photoshop va lire la table matricielle du profil ICC de ce scanner et il sait alors que lorsque qu'il doit afficher la valeur RVB 128,140,128 il faut en fait qu'il affiche la couleur L*a*b* 54,0,0 (équivalent en RVB à 128,128,128) et il va alors envoyer un signal RVB corrigé à l'écran du style 128, 116, 128 pour tenir compte des défauts du scanner dans le vert dans cet exemple.

 Un profil ICC sert donc à afficher les "vraies" couleurs de l'image sans tenir compte des valeurs RVB "réellement" lues car dépendante d'un appareil qui possédait des défauts. Une valeur RVB 128, 140, 128 sera ainsi et tout de même affichée par un gris moyen et non un gris verdâtre ici sur notre écran.

 Si la différence entre l'idéal et la réalité était particulièrement impressionnante à l'époque où l'on utilisait beaucoup les scanners, il est vrai aujourd'hui, à l'heure du tout numérique dès la prise de vue, que les périphériques SANS calibrage sont beaucoup moins éloignés des couleurs justes.


Les mécanismes de création de profils ICC ainsi que les règles de gestion des profils ICC seront vues dans d'autres parties de ce guide de la gestion des couleurs. Notamment page suivante où l'on va aborder les notions d'attribution de profils ICC : attribuer un profil ICC - 7 / 10   Suivre

   
 
 

À retenir !


 Un profil ICC est la carte d'identité couleur d'un appareil ! Le profil ICC contient le gamut (l'ensemble des couleurs d'un périphérique par rapport à l'espace L*a*b*) et les "défauts" couleurs de celui-ci (c'est une image !).

 Il redonne "la vue" à n'importe quel appareil : écran, imprimante, appareil photo, caméra, scanner. 

 Un profil ICC est créé pendant le calibrage d'un appareil. Ainsi, lorsque vous imprimez une photo sur une imprimante calibrée, le logiciel de gestion des couleurs qu'est Photoshop va lire le profil ICC de l'imprimante afin de savoir quelles valeurs RVB il doit lui envoyer en tenant compte de ses caractéristiques - ce que j'appelle ses défauts -. Sans cela, il aurait envoyé d'autres valeurs RVB et le tirage n'aurait pas été beau.

 Donc sans profil ICC pas de gestion des couleurs  !

 
     
   
 
À travers ces 10 pages nous allons apprendre tout le vocabulaire lié à la gestion des couleurs : les espaces couleurs, les profils ICC, les gamuts, etc...  
 
- Introduction à la gestion des couleurs
- L’œil et la perception des couleurs
- Les couleurs et l'informatique
- Le gamma
- Les espaces couleurs
- Les profils ICC - 6 / 10
  - Les modèles colorimétriques
- Dépendants ou indépendants d'un périphérique
- À retenir ...

- Attribuer un profil ICC
- Convertir une image
- Modes de conversion Relatif et Perceptif
- Qu'est-ce que le calibrage ?!

 

- Pour les débutants : 3 vidéos gratuites !
- Toutes mes vidéos sur ma chaîne Youtube !


 

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique (pdf 110 pages)

En savoir plus...

12,90 €

"Comprendre tout le vocabulaire de la couleur" Livre numérique (pdf 160 pages)

En savoir plus...

Prochainement !

   
 

 

     

 

 

 

     
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 455000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 70 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mon avis est-il libre ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur. Dans tous les cas, c'est moi qui décide ce que je veux tester et même si, par le passé, certaines marques ont été "déçues" par mes conclusions, les choses bougent aujourd'hui et mon avis impartial est de plus en plus le bienvenu...

 

Comment ce site est financé ? Avec quelle éthique commerciale ?

Ce site est en grande partie gratuit et pourtant sans aucun placement produit et sans pub. Pourquoi ? Mais parce que j'ai fait un choix il y a quinze ans déjà ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet.

 

Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres ? Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ? 


     
         


Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi ! Et comme je vis avec mon temps, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise. Dans tous les cas, j'essaie de vous offrir un choix varié de possibilités de me soutenir...

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site | Mentions légales