Guide de la gestion des couleurs

Calibrage d'un appareil photo
Calibrage d'un écran
  Fleche
Calibrage d'un appareil photo
   
   
   
   
    Tests de sondes d'écran
    Calibrage de l'autofocus
    SpyderLensCal
      Mire Focus Checker CMP
     
    Calibrage des couleurs
      ColorChecker Passport
      QP Card 203
      Color Master CMP - Test en cours...
      Digital Target 7 CMP - Test en cours...
     
    Balance des blancs
      ExpoDisc 2.0
      SpyderCube
      TrueColors Card
      Refcard 6 CMP
       

 

Généralités sur lles couleurs Calibrer un écran Calibrer une imprimante Calibrage de l'appareil photo Les préférences couleurs de Photoshop

shim
1/4
Shim
Mise à jour le 30 novembre 2016

Calibrer un appareil photo : quoi et comment ?

On calibre l'écran ou l'imprimante donc il paraît logique de calibrer son appareil photo ! Oui mais les choses ne sont pas si simples à cause d'un problème de taille : le changement constant de lumières (hormis en studio) !!! L'appareil photo ne travaille jamais dans les mêmes conditions d'éclairage donc comment créer son profil ICC ? ça, c'est pour ses couleurs. Mais ne reste-il pas d'autres choses qui pourraient également se calibrer ? Et bien si ! son autofocus ou encore sa balance des blancs. On parlera davantage de réglages fins d'ailleurs. Voyons cela maintenant...

Les points clefs si vous débutez...

Voici les points clefs à retenir sur le calibrage de l'appareil photo. La suite de cette page s'adresse à ceux qui veulent en savoir davantage.

Calibrage d'un appareil photo numérique De la même manière que chaque imprimante ou écran doit être calibré individuellement, il paraît logique qu'il en soit de même pour l'appareil photo.

Seulement les choses se compliquent car l'appareil photo ne photographie jamais sous la même lumière. Difficile, a priori... mais pas impossible de le calibrer dans ces conditions !

Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions sur le marché du calibrage des couleurs des appareils photo à des prix très abordables.

Il faut cependant avoir à l'esprit que c'est souvent peu spectaculaire, sauf peut-être, sur des couleurs assez saturées ou dans le cas de certains filtres type "Big Stopper" ou ND400.

Puisqu'il s'agit d'un guide dédié à la gestion des couleurs, on pense évidemment au calibrage des couleurs de son APN mais d'autres choses peuvent se calibrer également comme l'autofocus (Back ou Front focus ou le réglage fin de l'autofocus) ou encore la balance des blancs.

Points clefs suivants : comment calibrer les couleurs de son appareil photo ? suivre


Leica QJ'ai mis du temps à écrire une page sur le calibrage des appareils photo. Je n'étais pas très convaincu par leurs solutions de calibrage. Or je vois apparaître de nombreuses solutions abordables, simples à mettre en œuvre et maintenant plus efficaces... J'ai donc décidé d'en parler. Ca, c'est pour les couleurs. Mais il y a également d'autres fonctions de l'appareil photo qui se calibrent comme l'autofocus (de plus en plus indispensable) ou encore la balance des blancs.

top




Pourquoi et comment calibrer les couleurs d'un appareil photo numérique ?

A priori, parce que comme n'importe quel appareil de reproduction des couleurs, il les reproduit avec des défauts ! Si vous avez lu la partie consacrée au calibrage des écrans ou des imprimantes vous savez déjà qu'aucun appareil de reproduction des couleurs, fabriqué à grande échelle, ne sait reproduire les couleurs correctement. Cela coûterait trop cher. Or le calibrage individuel de chaque appareil est simple et coûte aujourd'hui peu cher. Dans le cas des appareils photo numériques, c'est souvent subtil, sauf peut-être sur certaines couleurs assez saturées, mais c'est, je trouve, souvent intéressant et quoiqu'il arrive tellement peu cher que cela vaut le coup d'essayer. Le meilleur des deux mondes quoi !!!

Principes du calibrage des couleurs d'un appareil photo ?

On demande à un appareil photo de photographier des couleurs et il en photographie d'autres, légèrement différentes le plus souvent. Pas de quoi gêner monsieur et madame tout le monde mais parfois plus gênant pour un photographe soucieux de la "bonne" reproduction de ses couleurs, sans parler des professionnels de la reproduction d'œuvres d'art.

Or, on peut y remédier ! On appelle cela le calibrage. Pour cela on a besoin, comme pour un écran ou une imprimante, d'une mire ou charte à photographier. Une charte couleurs est un ensemble de couleurs comme sur l'image ci-contre, dont les valeurs sont parfaitement connues donc de références. Mire de calibrage d'appareil photo Colorchecker X-RiteCes couleurs, imprimées puis mesurées avec une grande précision, sont des couleurs L*a*b*. Or le processus de calibrage de l'appareil photo consiste à comparer CES couleurs photographiées avec les couleurs "réelles" et parfaitement connues de cette mire. L'appareil photo aurait du "voir" 24 patchs couleurs (dans notre exemple) et il en a vu très légèrement d'autres. La comparaison entre les deux avec un logiciel spécial permet de créer le profil colorimétrique de cet appareil photo et donc de le "corriger", de lui rendre la vue !

Comment calibrer les couleurs de son appareil photo ?

Comme il existe de nombreux cas de figures différents, j'ai écris deux pages spéciales sur ce sujet :

  • Comment et pourquoi sont calibrés nos appareils photo par défaut (photo en format JPEG) ?
  • Que se passe-t-il avec les fichiers RAW développés en dehors du boîtier ?
  • Problème crucial du calibrage des couleurs d'un appareil photo : les conditions de prise de vue des mires de calibrage car a priori ces conditions changent constamment !
  • Autant de chartes, autant de profils différents : comment choisir entre DNG et ICC ?
  • Quelle solution de calibrage des couleurs choisir selon le logiciel de dématricage choisi ?

 

Un peu de lecture...

 

Pourquoi calibrer les couleurs de son appareil photo ? Suivre
Comment calibrer les couleurs de son appareil photo ? Suivre

- Test du ColorChecker Passport Suivre
- Test de la QPCard 203 Suivre

top

 



Comment régler la balance des couleurs de son appareil photo?

Vous avez tous vu des photos qui semblaient franchement oranges ou franchement bleues alors que l'on s'attendrait à voir des couleurs sans dominantes particulières. C'est à cause d'un mauvais réglage de l'appareil photo : la température de couleurs (TC). Si cette TC est mal réglée, la photo possédera une dominante, souvent très marquée !

 

Température de couleur

 

Les réglages automatiques ou par pictogrammes (soleil, ampoule, nuage, etc.) permettent normalement d'éviter cela. Mais il est des situations où le réglage doit être précis, par exemple, pour photographier un tableau dans un musée. Dans ce cas, on va se servir d'une mire spéciale car parfaitement étalonnée pour être neutre et réfléchir à parts égales les rayons lumineux bleus, rouges et verts. On fera la mesure dessus si on travaille en JPEG (curieux tout de même si c'est pour reproduire un tableau !) ou bien sur laquelle on viendra mettre un coup de pipette de balance des blancs dans Camera Raw par exemple si on travaille plus logiquement en RAW !

Photographier en Jpeg ou en RAW ?

Mire True ColorsCorriger une mauvaise balance des blancs est très compliquée sur un fichier Jpeg. Cela l'abîme beaucoup. Il faut absolument avoir fait une mesure précise avant la prise de vue si l'on a besoin d'obtenir une balance des blancs parfaite. Cette mesure précise ne peut se faire avec la précision requise que sur une mire étalonnée et adaptée. Dans certains cas, la simple mesure sur une feuille de papier blanc serait insuffisante. Il s'agit souvent de mires grises (plus ou moins claires) mais il s'agit d'un gris parfait du point de vue colorimétrique comme sur l'image ci-contre (Mire True Colors). Il ne s'agit en aucun cas d'une mire de gris 18% Kodak par exemple !

En revanche, il est très facile de faire cette balance des blancs directement sur le fichier RAW, sans s'occuper de faire une mesure à la prise de vue. En RAW, vous pouvez continuer de travailler en balance des blancs automatique et vous ferez la balance des blancs avec la pipette dédiée directement dans votre logiciel de dématricage en cliquant sur la mire prise dans votre photo témoin.

Nous développerons le pourquoi et surtout le comment avec des exemples de différentes mires du marché sur la page dédiée au calibrage des couleurs de l’appareil photo ci-dessous :

  • Pourquoi y a-t-il un problème de température de couleur ?
  • Comment faire une balance des couleurs précise en Jpeg ?
  • Comment faire une balance des blancs précise en RAW ?
  • Quelles solutions et quelles mires sur le marché ?

 

Un peu de lecture complémentaire...


Comment régler la balance des couleurs des appareils photo ?
Suivre

- Test de l'ExpoDisc 2.0 Suivre
- Test du SpyderCube de Datacolor Suivre
- Test de la TrueColors Scuadra Suivre
- Test de la RefCard 6 CMP Suivre

top

 

 

Réglage précis de l'autofocus de l'appareil photo

Une des avancées majeures en photo a été l'invention de la mise au point automatique, dit autrement l'autofocus, sur le Minolta 7000. Cela ne nous rajeunit pas ! Or tout était presque parfait dans le meilleur des mondes tant que nos capteurs, devenus numériques, ne possédaient pas trop de pixels, donc petits et précis. Bouton autofocusDepuis que l'on est capable de coller plus de 10 millions de pixels sur une surface 24x36, les choses se sont compliquées. Là où l'autofocus semblait parfaitement fonctionner en argentique voire au début du numérique, il semble aujourd'hui parfois un peu capricieux ! Non pas qu'il ne fonctionne pas car on peut même dire qu'il fonctionne de plus en plus vite mais il ne fonctionne pas toujours là où l'on voudrait précisément. Il arrive souvent que l'on est l'impression qu'il a fait la mise au point un peu trop en avant ou en arrière...

Ce défaut est appelé front focus ou back focus (focus en avant ou en arrière). C'est un vraie plaie... si on ne peut pas le corriger. Car effectivement, si la correction de ce défaut n'a pas toujours existé, la solution a fini par s'imposer dans tous les boîtiers un peu avancés. Chez Canon par exemple cette nouvelle fonction est apparue sur le 5D Mark II. Elle s'appelle : micro-ajustement de l'autofocus. De quoi s'agit-il et pourquoi cette nouvelle fonction précisément ?

Le problème ?

Front focus de l'autofocusPlus les pixels deviennent petits et plus les détails photographiés deviennent précis. Il faut donc que toute la partie du boîtier qui est consacrée à la mise au point soit super précise. On peut citer :

  • La finesse de la mise au point sur l'objectif : le "pas' de "l'engrenage", (je dis entre guillemets car les optiques ne possèdent pas d'engrenages à dents !), doit être de plus en plus serré; Ainsi les objectifs récents sont plus précis et permettent une mise au point plus fine.
  • Le miroir : le système de mise au point autofocus se trouve en effet derrière celui-ci et doit donc être extrêmement précis;
  • La sensibilité du capteur d'autofocus sur le boîtier.

Ainsi l'on voit que trois facteurs sont déterminants : deux dépendent du boîtier et un de l'objectif.

La solution ?

Menu réglage précis de l'autofocus sur un boîtier NikonLes fabricants ont donc répondu par un nouveau menu sur leurs boîtiers, qu'il se nomme réglage précis de l'AF ou encore micro-ajustement de l'autofocus.

Ce menu permet d'avancer ou de reculer légèrement la mise au point de l'autofocus. Il est possible de le faire par boîtier mais surtout par objectif.

Pour régler chaque objectif, on va donc photographier une mire d'autofocus comme la SpyderLensCal de Datacolor puis contrôler que la mise au point autofocus se fait là où on le souhaite. Si ce n'est pas le cas, on va pouvoir enregistrer dans le boîtier la correction à appliquer automatiquement par objectif, en avant ou en arrière. J'explique tout cela avec force détails et je décris les différentes solutions du marché...



Un peu de lecture complémentaire...


Comment régler l'autofocus de son appareil photo ? Suivre

- Test du SpyderLensCal de Datacolor Suivre
- Test du Focus Checker CMP Suivre

top


A retenir !

Le calibrage de l'appareil photo est envisageable aujourd'hui : vous pourrez calibrer ses couleurs, et vous pourrez également régler finement sa balance des couleurs et enfin son autofocus (appelé aussi back ou front focus).

Le calibrage des couleurs ne peut se faire que si on travaille en format RAW mais attention, la solution de calibrage va dépendre du logiciel de développement que vous allez utiliser. Exemple : avec Camera Raw ou Lightroom, vous allez utiliser la solution ColorChecker d'X-Rite mais avec Capture One, vous pouvez utiliser les mires CMP de Christophe Métairie par exemple.

Le calibrage des couleurs fonctionne parfaitement avec les filtres type "Big Stopper" qui ont tendance à créer des images très bleues ou jaune selon la marque donc selon leur traitement de surface.

La balance des blancs peut se faire bien évidemment automatiquement avec son boîtier mais également dans le logiciel de développement si vous travaillez en RAW. Pour la faire avec finesse et précision, il est possible de s'aider d'une mire comme la Refcard de Christophe Métairie, la TrueColors, le Spyder Cube de Datacolor...

Le réglage fin de l'autofocus est presque obligatoire aujourd'hui (du moins son contrôle !). En effet, plus le nombre de pixels de nos capteurs est important et plus la précision de l'autofocus est primordiale. Or, la production de masse rend ce réglage en usine presque impossible de manière optimale. Grâce au menu Micro-ajustement de l'AF il est parfaitement possible de caler précisément son autofocus et, cerise sur le gâteau, pour chaque objectif directement sur son boîtier !


Sur les pages suivantes, nous allons étudier comment calibrer les couleurs, la balance des blancs puis l'autofocus de son appareil photo :


Calibrer les couleurs de son appareil photo Suivre
Régler la balance couleurs de son appareil photo Suivre
Effectuer le réglage précis de l'autofocus de son appareil photo Suivre





   
 
Mon guide d'achat des écrans photo et vidéos

 

A partir de

159,90 €

 
 

 

i1Display Pro

217,99 €

 

Achetez la meilleure sonde actuelle, l'i1Display Pro !
Lire mon test complet Suivre

 
  A lire absolument pour aller plus loin...
Photoshop CC par Pierre Labbe

 

39,00 €


Photoshop CC par Philippe Labbe

"La gestion des couleurs pour les photographes,
les graphistes et le prépresse"
Jean Delmas - 3 ° édition © 2012 - 512 pages - Editions Eyrolles.

 
Voir toute ma sélection de livres
 

top

Shim
Accueil > Calibrage d'un appareil photo > Suite...
shim

 

 
Affiliations
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Donc hormis dans ce bandeau vous n'en trouverez pas ailleurs. Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet.

Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres ? Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Grâce à l'affiliation. A chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur votre panier. Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne !

 
 
 
 

Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre contribution !

 

 
Accueil
   
 
English version
  Généralités L'écran L'appareil photo L'imprimante Gérer les couleurs
 

Introduction
L'oeil et les couleurs
Couleurs & informatique
Le gamma
Les espaces couleurs
Les profils ICC
Attribuer un profil ICC
Convertir une image
Modes de conversion
Le calibrage ?

Résumé pour les
débutants


RESSOURCES

DVD
Livres sur la GDC
Liens internet

CHOISIR son ÉCRAN

Conseils d'achat d'écrans - MàJ
Mes conseils d'achat d'écrans
Guide d'achat moins de 700€
Guide d'achat plus de 1000€
Guide d'achat 4K
Guide d'achat Hauts de gamme


CALIBRER son ÉCRAN

Calibrage : les principes
Calibrer avec une sonde ?
Mes conseils d'achat de sondes

Calibrer les tablettes

Calibrer un portable
Calibrer l'iMac
Calibrer une télévision


TESTS MATERIEL

Tous mes tests écrans - MàJ !

Tous mes tests de sondes - MàJ !

CALIBRER son APN

Calibrer un appareil photo
Pourquoi calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Comment calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Régler la balance des blancs
Quelles chartes pour régler
la balance des blancs ?

Réglage fin de l'autofocus


TESTS MATERIEL

SpyderLensCal
Focus Checker
SpyderCube
TrueColors
RefCard 6
ColorChecker Passport
QPCard 203
ExpoDisc 2.0

 

CALIBRER son IMPRIMANTE

Calibrer une imprimante
Comment calibrer
une imprimante ?

Calibrer une imprimante
à distance


CHOISIR son IMPRIMANTE

Choisir imprimante photo
Quelle imprimante photo ?
Conseils papiers photo
Guide achat papiers photo


TESTS MATERIEL

Mes tests d'imprimantes

Kit Colormunki Photo

SpyderPRINT 5
Spyder5STUDIO

 

Dans PHOTOSHOP

Préférences couleurs de PS
Informations couleurs de PS
Gérer les couleurs
Imprimer avec Photoshop
Espace de travail Photoshop ?
sRGB, Adobe RVB, etc. ?
Gérer les couleurs dans CR

Dans LIGHTROOM

Imprimer avec Lightroom
Gérer les couleurs dans LR

Dans PHOTOSHOP Element

Gérer les couleurs dans PE
Imprimer avec PSE

Divers...

Profil ICC et Internet
Gérer les couleurs de
l'appareil photo