Sommaire > Choisir son écran > Tous mes tests ! 29 / 60
 

Test de l'écran Eizo EV3285

 


Test de l'écran Eizo Flexscan EV3285 - UHD

Publié le 19 janvier 2019   |   Mis à jour le 31 août 2020

 

Tout le monde n'a pas besoin de travailler sur un écran dit large gamut, au contraire serais-je même tenté de dire ! Les créateurs de sites, les Youtubeurs et même les photographes qui ne diffusent leurs images que sur leur blog ou Instagram peuvent largement se "contenter" d'écrans affichant "seulement" le sRVB mais en revanche, ils ont parfois besoin de place. Ce remplaçant de l'EV3237 est peut-être fait pour eux.


Cet écran Eizo appartient à la gamme Flexscan et vient remplacer le très bon Eizo EV3237. Il conserve donc sa vocation "bureautique" selon leur service marketing. Il s’agit toujours d’un écran 32 pouces UHD (3840 x 2160 pixels 16:9 – pitch 0,18 - 140 ppp) à vitre matte, à dalle à technologie IPS (LED blanches), table LUT sur 10 bits (tout de même !), à gamut toujours sRVB mais à bords beaucoup plus fins que sur l'EV3237. Des caractéristiques plutôt haut de gamme sur un écran à vocation "bureautique". Sa connectique est sensiblement améliorée par rapport à l'EV3237 puisque qu'apparaît l'USB-C. Cet écran est vendu un peu moins de 1350 euros début 2020. Mais apporte-t-il seulement des améliorations pratiques ou bien améliore-t-il encore l'affichage des couleurs ?


 
 

En quelques mots...

 

Eizo EV3285 / 4K

1410,00 €

Pour celui qui n'a pas absolument besoin de l'espace couleur Adobe RVB, cet écran offre une alternative très crédible en UHD, sur un 32 pouces plein de qualités, dont certaines améliorées par rapport à l'EV3237 qu'il remplace ! - Lire ma conclusion  

 
   

 

 

Présentation de l'écran Eizo Flexscan EV3285

Voici pour commencer quelques illustrations de cet écran à l'ergonomie sans faille, aux côtés pratiques encore améliorés par rapport à l'EV3237, et dans les standards actuels d'Eizo...

   
Écran Eizo EV3285   Côté de l'écran Eizo EV3285 et ses prises USB 3.0
Arrière de l'écran Eizo EV3285   Connectique de l'écran Eizo EV3285
   
  Spécifications techniques
  Eizo EV3285 - UHD Prix moyen : 1400,00 €
Taille de la dalle
32 pouces 16:9 - 3840 x 2160 - 138 ppp
 
Technologie de la dalle
IPS LED Blanches - Dalle matte
  espace couleur sRVB
 
Luminosité maxi
350 cd/m2
  Contraste 1935:1 mesuré (à 90 cd/m2)
  Compatibilité HDR -
 
Table LUT
10 bits
  Temps de réponse 5 ms
 
Taille de l'écran
71,7 x 42,7 x 230 cm
  Épaisseurs des bords 5 + 3 mm (18 mm sur l'ancien)
  Logiciel de calibrage Non
  Branchements USB-C + DP 1.2 + HDMI + Hub USB 3.0
  Compatibilité VESA Oui - 100 mm
  Visière Non - En option
  Garantie 5 ans - Eizo France
  Société eizo.com
 
 

Vous trouverez dans le carton...

L'écran est vendu avec :

  • Le cordon d'alimentation... évidemment !
  • Le câble DisplayPort (qui permet seul le 60 Hz)
  • Un câble USB 3.0 pour alimenter le HUB USB.
   
 
 

Note importante ! Les écrans Eizo de la série EV ne possèdent pas de colorimètre intégré

Cet Eizo EV3285 ne possède pas de colorimètre intégré (contrairement à l'Eizo CG2730) donc vous devrez utiliser votre sonde ou bien en acheter une.

Mon conseil d'achat : l'i1Display Pro ou la nouvelle SpyderX Elite


 
     
   
 

L'écran et sa dalle

1 - La définition/résolution  - Il s'agit d'une nouvelle dalle de 32 pouces affichant l'UHD  3840 x 2160 pixels dans le rapport 16:9 et mesure 69,7 cm de large. Sa résolution est donc de 140 ppp.

écran Eizo EV3285 et sa dalle de 32 pouces
 

2 - La dalle et son traitement antireflet -  Il s'agit d'une dalle IPS à rétro-éclairage de type LED blanches. Le film antireflet posé sur la dalle dont la fonction première est évidemment d'éviter au maximum les reflets dans la pièce de retouche ne fait pas ressortir les pixels en leur donnant un aspect très légèrement granuleux sur les pages blanches comme cela arrive malheureusement parfois. C'est ce que j'appelle un dommage collatéral non souhaité ! C'est tant mieux pour les retoucheurs photo et les Web designers car les modelés seront ainsi très doux et progressifs, sans granularité ce qui serait un comble sur un écran UHD... mais cela arrive pourtant sur d'autres écrans !

3 - La table LUT

Plutôt rare sur les écrans à vocation "bureautique", la table LUT est sur 10 bits, gage de qualité d'affichage, notamment sur les dégradés.

4 - le gamut

Cet Eizo EV3285 affiche l'espace couleur sRVB. C'est vraiment un choix intelligent pour l'usage principal qui pourrait être fait de cet écran c'est-à-dire un usage Web.

Épaisseur des bords de l'écran

Ils mesurent maintenant 5+3 mm sur chaque côté donc sensiblement plus fins que sur la version qu'il remplace, le EV3237. Cela favorise le multi-écran. Vraiment chouette et d'autant plus impressionnant que l'écran est très grand.

   
Bords de l'écran Eizo EV3285
   
 

À lire  ! Mes conseils pour choisir son écran photo - 8 pages mises à jour en mai 2020  

L'ergonomie améliorée !

L’ergonomie est toujours excellente, notamment pour le transport puisque la nouvelle poignée, très pratique, en haut et à l'arrière de l'écran est encore plus large, si pratique également pour le relever ou le baisser à la bonne hauteur ou encore l'incliner légèrement. Apparaît également - enfin - un vrai passe-câbles dans le pied. Bien intégré ! L’amplitude des mouvements de l’écran en hauteur (sur 15 cm), en inclinaison et en rotation permettra à tous les utilisateurs de trouver leur réglage idéal. Vraiment parfait !

 

Passe-câbles de l'Eizo EV3285

 

Les boutons du menu sur l'écran sont électrostatiques et vous noterez la présence d'un détecteur de lumière ambiante pour ceux qui veulent faire un maximum d'économies d'énergie.

 

Boutons du menu de l'écran Eizo EV3285


La connectique de l'Eizo EV3285

 

Connectique de l'écran Eizo EV3285


Il manquait l'USB-C à l'EV3237 et ce nouveau EV3285 est enfin pourvu de cette prise en 2020 mais elle ne permet pas de charger un ordinateur portable malheureusement.

 

 

Que vaut l'écran Eizo EV3285 après calibrage avec l'i1Display Pro ?

J'ai effectué le calibrage de cet écran - comme tous les écrans que je teste sur ce site - avec la meilleure sonde actuelle dans un rapport qualité/prix tout bonnement excellent : l’i1Display Pro + logiciel i1Profiler (version 1.8.2) afin de pouvoir situer ce nouvel écran par rapport aux autres écrans du marché. Je l'ai branché avec un câble DisplayPort qui seul permet d'atteindre le taux de rafraîchissement de 60 Hz en UHD.

Comme réglages écran, j'ai choisi :

  • Espace couleur : sRVB (pas d'autre choix)
  • Gamma : 2,2
  • Contraste 50% par défaut
  • Température de couleur : 6500K (sRVB).

Essentiel !  Pensez à bien désactiver les différents modes économiques sur l'OSD de l'écran, surtout sur cet écran à vocation à économies d'énergie, sans quoi la luminosité de cet écran s'adaptera en permanence à votre environnement lumineux grâce à son petit capteur en façade. Cela rend le calibrage impossible !

 


 

Réglages Ecoview des écrans Eizo

 

 

Et comme valeurs cibles dans le logiciel i1Profiler 1.8.2 en mode avancé...

  • Technologie de l’écran : Choisissez diodes blanches,
  • D65 ou éventuellement un peu moins si vous souhaitez un écran un peu plus chaud. (Notez qu’à D55, l’écran est vraiment chaud mais pas jaune comme sur les écrans bas de gamme),
  • Luminance : je teste tous les écrans à 90 cd/m2 qui correspond à mon environnement lumineux, mais vous pouvez choisir de 80 cd/m2 pour l'impression à 160 cd/m2 pour un usage Web ou Vidéo toujours en tenant compte de la luminosité de votre pièce,
  • Contraste : Natif ou 287:1 pour ceux qui impriment beaucoup,
  • Gamma : 2,2 – courbe standard,
  • Norme ICC : V2  pour éviter les problèmes d'incompatibilité avec certains logiciels de visualisation d’images (images trop sombres), notamment sur Windows 10 et évidemment V4 si vous savez ce que vous faites. Notez que dorénavant, la norme v2 est choisie par défaut sur Windows 10.

And the résultat is ?

Les données objectives : que dit le rapport final après calibrage ?

Avant de passer aux Delta E, il est intéressant de relever les valeurs de température de couleurs atteintes ainsi que le contraste et la valeur du point noir.

a) Rapport de calibrage final - À ce stade, nous allons vérifier la température de couleur atteinte par la dalle ainsi que le niveau de ses noirs et enfin de son rapport de contraste :

 

Rapport final après calibrage de l'Eizo EV3285 avec l'i1Display Pro

 

Mon avis !  La température de couleurs (TC) de 6524 K est très proche des 6500K demandés. Excellent pour un écran bureautique ! Le contraste de 1937:1 est exceptionnel pour un écran à LED. L'ancien EV3237 obtenait un déjà très intéressant 916:1 à 80 cd/m2. Il s'agit de mon deuxième niveau le plus élevé relevé sur une dalle à LED à 90 cd/m2 ! Les noirs, à 0,046 cd/m2 vous sembleront bien profonds ! Il est donc possible de retoucher ses photos mais également de regarder des vidéos avec plaisir sur cette dalle contrastée.

b) Delta e = la précision d'affichage des couleurs - Quant aux chiffres de Delta E selon la norme 2000 ils sont vraiment très bons mais sensiblement moins bons que sur la série Eizo CS. Cela dit, pour un écran "bureautique", c'est excellent ! Notons juste que ce nouveau Eizo EV3285 fait cependant un poil moins bien que son prédécesseur sur ce critère.

 

Delta E après calibrage de l'Eizo EV3285 avec l'i1Display Pro

 

Mon avis !  0,48 de moyenne est égal à l'ancien EV3237 en revanche, le plus mauvais patch est vraiment plus mauvais car proche de 3,0 là où l'ancien EV3237 était à 0,96. Donc de ce point de vue là, l'EV3237 était exceptionnel pour un écran bureautique alors que ce EV3285 rentre dans le rang des écrans "non" photo. Sa vocation "bureautique" se "confirme" là même si c'est totalement exagéré par le service marketing d'Eizo. Mais il faut bien laisser quelque chose aux séries ColorEdge ! Cette dalle continue de n'afficher "que" le gamut sRVB, mais vous savez ce que j'en pense si vous me lisez régulièrement !

Maintenant les tests d'homogénéité en luminance et température de couleur :

 

Uniformité en luminance après calibrage de l'Eizo EV3237 avec l'i1Display Pro

 

Sur ce critère, cette nouvelle dalle fait sensiblement mieux que la précédente et affiche une excellente homogénéité. L'affichage est très uniforme et s'il persiste des petits défauts, ils sont particulièrement progressifs et surtout peu importants alors que la dalle mesure tout de même 32 pouces. Bravo !

En température de couleur, c'est plus limite car j'ai en effet pu noter un Delta e en K juste en dessous de 3,0 en bas à gauche de la dalle de mon exemplaire. Je sais maintenant par expérience il en aurait été différemment sur une autre dalle. Pas bien grave dans l'absolu mais il est vrai que les Eizo ColorEdge sont vraiment excellents sur ce critère, eux !

Et mes données subjectives : que voit mon œil ?

Et bien mon œil a vu un très bel écran, sensiblement amélioré par rapport à l'ancien EV3237, notamment avec la disparition des bandes rosées sur les bords de la dalle lorsqu'on affiche une fenêtre blanche. Les couleurs sont largement suffisamment précises et la dalle donne le sentiment d'être bien homogène même si la sonde a mesuré des écarts qui restent donc presque invisibles. On ne voit pas de zones marquées. Tout se fait progressivement. Absolument rien de rédhibitoire et surtout qui n'enlève son attrait à ce superbe écran de grande taille.

top

 

 

  Eizo Flexscan EV3285 UHD  
Fidélité des couleurs 8,5/10
Uniformité de la dalle 8,5/10
Trait. antireflet de la dalle 10/10
Résolution 10/10
Ergonomie 10/10
Connectivité 9,0/10
Qualité de fabrication 9,0/10
Rapport qualité / Prix 8,0/10

 

  J'aime beaucoup...  
 
  • Vitre matte et le traitement antireflet de la dalle donne un aspect très lisse, très doux aux pixels sans leur donner un aspect granuleux,
  • Bords très fins (par rapport à l'EV3237),
  • USB-C,
  • Chiffres après calibrage avec l'i1Display Pro largement suffisants mais pas ColorEdge pour autant,
  • Ergonomie parfaite (poignée très pratique) !
  • Ecoview,
  • Garantie 5 ans.
 
     
  Je regrette...  
 
  • Couleurs moins précises que sur l'ancien EV3237 mais connaissant la gamme EV cela est sûrement du à mon exemplaire de test,
  • Homogénéité largement suffisante en luminosité mais limite en température de couleur sur certains exemplaires, classique pour un écran "bureautique" même si ce n'est jamais gênant visuellement car les variations sont très progressives sur cette dalle immense,
  • "Seulement" sRVB mais est-ce un défaut ?
  • La prise USB-C ne permet pas d'alimenter un portable,
  • Un poil cher par rapport à la concurrence mais garantie de 5 ans à faire peser dans la balance...
 
     
  Ma note globale...  
  8,5 / 10 proche de 9  
     
  Ma conclusion...  
 
Le remplaçant de l'EV3237 qui m'avait agréablement surpris par la précision d'affichage des couleurs à trouver globalement un digne successeur en cet Eizo EV3285 même si j'aurai justement aimé ne pas voir le Delta e baissé. Rien de rédhibitoire cependant car l'impression générale laissée par cette dalle lorsqu'on l'allume la première fois est excellente. Je crois que son plus gros défaut est un prix un poil trop cher par rapport à la concurrence et notamment le Dell U3219Q...
 
     
   
 
Eizo Flexscan EV3285 UHD
1410,00 €
1478,96 € *
* Attention les écrans Eizo de chez Amazon.fr proviennent d'Allemagne donc ne bénéficient pas de tous les services après-vente des écrans Eizo France même s'ils restent bien évidemment garantis.
 
   
  top
 
Voici mon test complet de l’écran EIZO EV3285
 
- Test complet de l'Eizo EV3285 - UHD
  1 - Présentation de l'écran Eizo EV3285
2 - Que vaut l'Eizo EV3285 après calibrage ?
3 - Ma note et ma conclusion
 

- Mes 60 tests d'écrans et de portables !
- Comment choisir son écran ?
- Comment calibrer son écran ?
- Comment calibrer son écran sans sonde ? (Vidéo Youtube avec Olivier Schmitt)


 
 

Calibrez votre écran avec la meilleure sonde actuelle : l'i1 Display Pro !

Lire mon test complet...

Promo 209,00 €

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique - pdf 116 pages

En savoir plus...

12,90 €

   
 

 

     

 

 

 

     
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 450 000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 100 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mes tests sont-ils sans complaisance ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur.
Dans tous les cas je choisis les matériels que je veux tester et même si certaines marques sont parfois "déçues" par mes conclusions, elles me remercient pour la précision de mes remarques qui feront avancer leurs futurs produits. Donc les choses bougent et mon avis impartial est de plus en plus apprécié... Si j'en crois vos mails, vos marques de confiance et même certaines marques.

 

Vous me demandez souvent comment ce site est financé puisque son contenu est gratuit...

Voici comment je fais, historiquement depuis 2002, pour vous permettre d'y contribuer en toute simplicité : l'affiliation et la vente de mes guides pratiques (Livres numériques).

Voici comment fonctionne l'affiliation. À chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, par exemple depuis mes pages de tests ou bien sur les vignettes ci-contre, ils savent que vous venez de ma part (grâce à un bout de code dans le lien) et me reversent une petite commission sur l'ensemble de votre panier (mon conseil d'achat ainsi que toutes vos emplettes dans cette boutique). Rien ne vous empêche donc de penser à mon site lors de vos

 

achats vers ces magasins en ligne même si vous ne souhaitez pas acheter un écran ou une sonde !

 

... Et comment participer !

Voici ma proposition : quand vous ne savez pas comment me remercier pour la gratuité de son contenu, pensez à passer par mes liens pour acheter dans ces différentes boutiques partenaires car elles jouent le jeu !

 

   
   
   

 

Enfin, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise (J'ai bien dit j'essaie !). Dans tous les cas, je m'efforce de vous offrir un choix varié de possibilités pour participer à cette aventure qui a commencé en avril 2002 !

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site  |   À propos  |   Mentions légales