Guide de la gestion des couleurs

Calibrage d'un appareil photo
Calibrage d'un écran
   
   
   
   
   
    Tests de sondes d'écran
    Calibrage de l'autofocus
    SpyderLensCal
      Mire Focus Checker CMP
     
    Calibrage des couleurs
      ColorChecker Passport
      QP Card 203
      Color Master CMP - Test en cours...
      Digital Target 7 CMP - Test en cours...
     
    Balance des blancs
    Fleche ExpoDisc 2.0
    SpyderCube
      TrueColors Card
      Refcard 6 CMP
       

 

Généralités sur lles couleurs Calibrer un écran Calibrer une imprimante Calibrage de l'appareil photo Les préférences couleurs de Photoshop

shim
Test de l'ExpoDisk 2.0
Présentation de l'ExpoDisc 2.0
Utilisation de l'ExpoDisc 2.0
Conclusion et note
 
Shim
Mise à jour le 28 juin 2017

Test de l'ExpoDisc 2.0 - Expoimaging

L'ExpoDisc 2.0 d'Expoimaging se présente donc comme un filtre qui se place sur nos objectifs et sert à obtenir une mesure de la température de couleur personnalisée, que vous photographiez en JPEG ou en RAW... Sans plus attendre passons à son test !


ExpoDisc 2.0 monté

 

S'il est franchement très simple de rétablir une belle balance des blancs lorsque l'on travaille en format RAW grâce aux fameuses pipettes, encore faut-il avoir dans le champ de la photo un élément neutre ou mieux une charte sur laquelle cliquer et, comme par magie, retrouver de belles couleurs sans dominantes. Seulement voilà, tout le monde ne travaille pas en RAW et, même en RAW, il n'est pas toujours simple de positionner notre charte devant le sujet. J'en sais quelque chose car je sors de la grotte Chauvet où il était formellement interdit de poser les pieds en dehors de la passerelle...

Expoimaging a donc imaginé - sans jeu de mots - une espèce de filtre qui se positionne naturellement sur nos objectifs et qui permet de mesurer précisément la température de couleurs d'une scène - globalement - et non plus sur un pauvre bout de feuille qui voudrait bien traîner par là. Sur le papier, cela a l'air plus pratique que les chartes de blancs dont je pense pourtant le plus grand bien car elles sont toujours très précises.

top

 

 

Présentation de l'ExpoDisc 2.0 d'Expoimaging

ExpoDisc 2.0 dans son étuiCet ExpoDisc 2.0 en est donc à sa deuxième version mais je n'avais pas eu l'occasion de tester la première. Je ne pourrai donc vous parler des améliorations. Il est temps de vous présenter le contenu de la boîte.

Le kit ExpoDisc 2.0

La filtre ExpoDisc 2.0 est vendu en deux tailles : 77 et 82mm - avec sa petite pochette de transport en caoutchouc mou + sa lanière tour du cou. C'est un petit objet de 9 cm de côté et deux centimètres d'épaisseur. Le filtre quant à lui, en polycarbonate (plutôt de qualité chinoise) mais solide est assez épais - 15 mm d'épaisseur. Sa préhension est parfaite ! La petite pochette qui contient les différents filtres en gélatine pour modifier la température de couleurs mesurée est en papier donc à conserver dans la pochette en caoutchouc s'il pleut.

 

Kit de l'ExpoDisc 2.0

 

Principales caractéristiques

  • Filtre pour faciliter la mesure de la température de couleurs d'une scène à photographier;
  • Filtres gélatines à rajouter sur le filtre afin de modifier la TC : +- chaude.
  • Étui + lanière
  • Petite carte de mesure de la charte par le fabriquant.


Spécifications techniques

 
ExpoDisc 2.0
Prix moyen : 50 €
Appareil de mesure
Filtre mesuré précisément par le fabriquant.
 
modification de la TC
Oui : 4 filtres gélatines pour réchauffer la TC.
 
Diamètres disponibles
77mm et 82mm.
 
Dimensions
77mm : 80mm x 15mm / 82mm : 85mm x 15mm
 
Poids
100 grs
Société

Achetez l'ExpoDisc 2.0 (en 77mm)

   
Boutique
Prix TTC
   
Logo Amazon.fr
49,95 €
Achetez cette sonde sur Amazon.fr
         

top

 

 

Utilisation de l'ExpoDisc 2.0

Important ! Étonnamment, ce filtre n'est pas à utiliser uniquement lorsque l'on photographie en JPEG comme nous allons le voir. Même en format RAW il a son utilité ...

1 - L'installation de l'ExpoDisc 2.0

xpoDisc 2.0 monté sur un Pentax 645ZContrairement à toutes les chartes et autres mires, l'ExpoDisc 2.0 se place directement sur l'objectif, comme un filtre, et non dans le champ photographié, plus ou moins loin. Et cela change tout ! S'il est très souvent facile de faire quelques pas pour déposer sa mire sur un objet ou dans les mains du mannequin, il est des cas où ce n'est pas possible. Cela dit et même quand c'est possible, c'est vite pénible si cela se reproduit souvent. L'idée d'Expoimaging à travers cet outil est donc originale. On reste derrière son appareil photo et on réalise la mesure, a priori précise, de la balance des blancs.

Note ! Il s'agit donc de faire une mesure de la balance des blancs personnalisée mais en plaçant ce "filtre spécial" sur l'objectif, on réalise une mesure de la température de couleur globale de la scène photographiée et non plus d'un petit bout de feuille blanche. En fait ce filtre agit comme le réflecteur blanc des posemètres pour mesurer la lumière incidente.

a) Avant de commencer...

Effectuez votre cadrage soigneusement sans filtre, sans même vous soucier de la présence du soleil dans le champ.

 

Effectuer son cadrage avant de fixer l'ExpoDisc 2.0 sur son objectif

 

b) Fixez le filtre sur votre objectif (si vous possédez le bon diamètre)...

Mon conseil ! Si vous ne possédez pas le bon diamètre, il suffira de bien plaquer manuellement le filtre sur votre objectif. Cela n'a aucune espèce d'importance. D’où mon conseil : achetez le filtre de grand diamètre (82mm) et vous pourrez vous en servir sur tous vos objectifs ! Comme on dit, qui peut le plus peut le moins...

 

Système de fixation de l'ExpoDisc 2.0

 

Vous trouverez deux boutons poussoirs sur chaque côté du filtre (flèches bleues) pour le fixer sur le pas de vis de l'objectif, comme un filtre photo sauf qu'ici il n'y a rien à visser mais juste à en-clipser. C'est très pratique et fiable.

c) Mesurer la température de couleur

Note ! je rappelle que la procédure est strictement la même que vous photographiez en JPEG ou en RAW, et que, comme nous allons le voir, ce n'est pas superflu, même en RAW, contrairement à ce que l'on pourrait croire.

Mon conseil ! Il n'est donc pas nécessaire d'orienter votre boîtier dans une autre direction, même si le soleil est présent dans le champ car le filtre est très épais et très diffusant. C'est un peu comme une plaque de plexiglas assez épais... mais de grande qualité colorimétrique. La lumière est donc parfaitement diffusée et homogène.

Menu Balance des blancs d'un APNa) Choisir le mode "Température de couleur manuelle" dans les menus de votre appareil photo.

b) Respectez la procédure propre à chaque appareil et prenez une photo pour que l'appareil puisse mesurer la température de couleur du moment.

c) L'enregistrer dans une des trois cases disponibles K1, K2 ou K3.

d) Prendre votre photo après avoir enlevé le filtre et en gardant bien le réglage de température de couleur manuelle ci-dessus (Il ne faut pas repasser en mode AWB).

d) Faire varier la température de couleur - réchauffez vos photos !

Vous trouverez dans le kit quatre feuilles de gélatine légèrement teintées bleues dans la masse. Cela sert à réchauffer légèrement la température de couleur pour un résultat peut-être moins neutre donc souvent plus agréable. Mais au moins vous n'aurez plus de dominantes étranges (souvent vertes ou magentas).

 

Filtres gélatines de l'ExpoDisc 2.0 pour refroidir ou réchauffer la balance des blancs

 

Ensuite recommencer la mesure de la température de couleur.

e) Et le gagnant est ?

Voici le résultat en image. Il s'agit de fichiers RAW dont la balance des blancs n'a évidemment pas été retouchée dans Camera Raw de Photoshop CC.

 

Résultat de la mesure de la balance des blancs avec l'ExpoDisc 2.0

 

Le ciel est légèrement magenta en mode AWB Multi-zones du Pentax 645Z et parfaitement neutralisé avec l'ExpoDisc 2.0. C'est vraiment parfait "naturellement" à tel point que si je me sers des nuages pour faire une balance des blancs dans Camera Raw, j'obtiens au final les mêmes valeurs qu'avec l'ExpoDisc 2.0 !!! C'est vraiment parfait. Évidemment, j'ai sur cette photo un blanc de référence avec les nuages mais si le ciel avait été parfaitement bleu, je n'avais rien à me mettre sous la pipette pour faire ma balance des blancs. Comme je le disais en introduction, c'était exactement pareil lorsque j'ai photographié la grotte Chauvet : je n'avais aucune valeur de référence sur les murs or il était impossible de quitter la passerelle pour aller déposer une mire - que j'avais dans mon sac - le long du mur. Il a fallu que je fasse confiance au génial mode Multi-zones-AWB du Pentax 645Z, qui, pour le coup, a bien fonctionné car l'éclairage des scientifiques était de grande qualité colorimétrique. Coup de chance. Avec l'ExpoDisc 2.0 dans ma besace, je peux vous assurer que je l'aurais utilisé !

top

 


Conclusion et note !

L'ExpoDisc 2.0 est non seulement efficace mais également très précis colorimétriquement, très "naturel". Il s'agit de tout sauf d'un gadget. Il peut être utilisé évidemment en JPEG mais également en RAW. Et tout cela relativement facilement car, si ces accessoires (chartes et autres mires) sont souvent de grande qualité, il faut bien reconnaître que ce sont souvent des purges à utiliser régulièrement ! Comme je travaille en RAW je sais maintenant que je m'épargnerai le processus de mesure si je vois dans le champ photographié un objet qui pourra servir de référence à ma pipette de balance des blancs dans Camera Raw mais il fait partie de mon sac photo pour les cas où. Est-ce que j'utilise tout le temps des filtres photo ? Pas plus. Juste quand j'en ai besoin et ils sont alors indispensables. C'est le cas de cet ExpoDisc 2.0. Adopté !

 

Notes

 

ExpoDisc 2.0

   
Qualité de fabrication
5 étoiles
 
 
Mise en œuvre/réglages
5 étoiles
 
 
Fiabilité du réglage
4,5,étoiles
 
 
Rapport qualité/prix
5 étoiles
 
 
J'AIME BEAUCOUP...
  • Très grande efficacité et résultat franchement très beau, naturel et précis,
  • Pratique : se fixe facilement sur votre objectif... si vous avez acheté le "bon" diamètre !
  • Pratique : plus besoin de poser une charte devant le sujet
  • Solide mais...
 
 
JE REGRETTE...
  • Qualité des plastiques pas terrible !
  • Prévoir le plus grand diamètre dont vous avez besoin.
 
 
NOTE GLOBALE
9.5 / 10
 

 

Mon avis : Manifestement ce produit fonctionne très bien. En JPEG on peut même le considérer rapidement comme indispensable tant il est plus pratique qu'une mire et efficace. Et bien, à ma grande surprise, même en RAW son efficacité redoutable et sa précision peuvent faire des merveilles car il n'est plus nécessaire de trouver un objet neutre dans le champ pour faire la balance des blancs avec sa pipette : celle proposée par cet ExpoDisc 2.0 est tout de suite la bonne. Cela aurait été une aide précieuse quand j'ai photographié la grotte Chauvet !

 

Achetez l'ExpoDisc 2.0

Kit ExpoDisc 2.0


   
Boutique
Prix TTC
   
Logo Amazon.fr
49,95 €
Achetez cette sonde sur Amazon.fr
         

top

Shim
shim

 

 
Affiliations
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

 
 
 
 

Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre contribution !

 

 
Accueil
   
 
English version
  Généralités L'écran L'appareil photo L'imprimante Gérer les couleurs
 

Introduction
L'oeil et les couleurs
Couleurs & informatique
Le gamma
Les espaces couleurs
Les profils ICC
Attribuer un profil ICC
Convertir une image
Modes de conversion
Le calibrage ?

Résumé pour les
débutants


RESSOURCES

DVD
Livres sur la GDC
Liens internet

CHOISIR son ÉCRAN

Conseils d'achat d'écrans - MàJ
Mes conseils d'achat d'écrans
Guide d'achat moins de 700€
Guide d'achat plus de 1000€
Guide d'achat 4K
Guide d'achat Hauts de gamme


TESTS MATERIEL

Tous mes tests écrans - MàJ !
Tous mes tests de portables - MàJ !
Tous mes tests de sondes - MàJ !


CALIBRER son ÉCRAN

Calibrage : les principes
Calibrer avec une sonde ?
Mes conseils d'achat de sondes

Calibrer les tablettes

Calibrer un portable
Calibrer l'iMac
Calibrer une télévision

CALIBRER son APN

Calibrer un appareil photo
Pourquoi calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Comment calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Régler la balance des blancs
Quelles chartes pour régler
la balance des blancs ?

Réglage fin de l'autofocus


TESTS MATERIEL

SpyderLensCal
Focus Checker
SpyderCube
TrueColors
RefCard 6
ColorChecker Passport
QPCard 203
ExpoDisc 2.0

 

CALIBRER son IMPRIMANTE

Calibrer une imprimante
Comment calibrer
une imprimante ?

Calibrer une imprimante
à distance


CHOISIR son IMPRIMANTE

Choisir imprimante photo
Quelle imprimante photo ?
Conseils papiers photo
Guide achat papiers photo


TESTS MATERIEL

Mes tests d'imprimantes

Kit Colormunki Photo

SpyderPRINT 5
Spyder5STUDIO

 

Dans PHOTOSHOP

Préférences couleurs de PS
Informations couleurs de PS
Gérer les couleurs
Imprimer avec Photoshop
Espace de travail Photoshop ?
sRGB, Adobe RVB, etc. ?
Gérer les couleurs dans CR

Dans LIGHTROOM

Imprimer avec Lightroom
Gérer les couleurs dans LR

Dans PHOTOSHOP Element

Gérer les couleurs dans PE
Imprimer avec PSE

Divers...

Profil ICC et Internet
Gérer les couleurs de
l'appareil photo