Sommaire > Calibrer ou régler son APN 3 / 12
 

 

Comment calibrer les couleurs de son appareil photo numérique ?

Publié le 15 août 2014   |  Mis à jour le 29 mai 2020


Si vous êtes maintenant convaincu de l'intérêt de calibrer les couleurs de votre appareil photo reste à savoir comment ? Bonne nouvelle, c'est aujourd'hui plus simple ! Vous pouvez le faire vous même ou le faire faire avec, parfois, un vrai plus en service comme nous allons le voir...


ColorChecker PassportLe calibrage des couleurs des appareils photo numériques est donc devenu très simple et parfois intéressant. Je l'ai adopté dans certaines circonstances. Cependant, il faut avoir à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'une science exacte qui va tout solutionner avec un seul profil. J'ai donc opté pour deux solutions, complémentaires, qui m'ont coûtées moins de 150 euros à elles deux. Il est inexact de dire qu'elles m'ont fait oublier les profils génériques de Camera Raw car je n'ai, en effet, pas encore trouvé la solution passe-partout pour mon Pentax 645Z dont j'adore les couleurs par défaut. Ce n'était le cas avec mon précédent boîtier ! Pour faire court, on pourrait résumer ainsi : les profils ICC générés à partir de la ColorChecker (solution ColorChecker Passport 2) sont plutôt passe-partout car ils permettent d'avoir une super balance des blancs alors que ceux générés par Christophe Métairie (cmp-color.fr) me permettent de mieux gérer mes hautes lumières dans Camera Raw...

Note historique... Il n'y a pas si longtemps existaient plusieurs logiciels dédiés au calibrage de l'appareil photo mais ils étaient tellement délicats à utiliser qu'ils n'ont même pas été reconduits. Des solutions plus pratiques ont fait leur apparition, notamment sous l'impulsion d'Adobe et son format de profil dcp...

 

 

Comment calibrer soi-même son appareil photo ?

Il existe plusieurs solutions sur le marché - j'en ai sélectionné trois - et il est possible de le faire faire par un prestataire extérieur, comme pour les imprimantes. Bien souvent, ils utilisent d'ailleurs le même matériel mais avec des services supplémentaires très intéressants... 

Rappel !  La création de profil ICC ou DCP d'appareil photo n'est possible que si vous photographiez en RAW et la solution charte/logiciel que vous allez choisir dépend de votre logiciel de dématricage. Lire la note ci-dessous.

Autant de chartes, autant de tests et autant de profils, Comment choisir ?

   
 
 

Attention ! Les chartes et logiciels de création de profils sont différents selon votre logiciel de dématricage...

Profil ICC ou DCP d'appareil photoIl existe deux normes de profils d'appareils photo :  ICC (extension xxxxx.icc) et  DNG (extension xxxxx.dcp). Chaque logiciel de dématricage utilise la sienne. 

Selon le logiciel de création de profils que vous utilisez, il va donc falloir correctement choisir votre solution. Si certaines solutions permettent de créer les deux types de profils d'appareil photo, la plus connue, La ColorChecker Passport 2 d'X-Rite, ne permet de créer que des profils DNG compatibles avec Lightroom ou Camera Raw.

Nouveauté 2019 ! ColorChecker Passport 2 permet maintenant de créer également des profils ICC.

Mais alors quelle norme pour quel logiciel ?

Selon les mires de calibrage :
 ColorChecker Passport 2 X-Rite : DCP (Camera Raw et Lightroom) et ICC (Nouveauté 2019).
 Digital Target de Cmp-Color : DCP.
 SpyderCheckr Datacolor :  DCP et ICC. (Tous)


Ce que les logiciels acceptent :
 Camera Raw et Lightroom : DCP
 DXO et Capture One : ICC

Quelles différences essentielles entre ICC et DCP ?

La norme ICC est dans l'absolu plus précise mais aussi plus complexe à mettre en œuvre car un profil ICC est créé pour un illuminant donné (donc un éclairage donné). Si l'on veut profiter pleinement de l'augmentation de précision du profil ICC (s'entend par rapport à la norme DCP), il faut que l'illuminant de la prise de vue soit très proche de l'illuminant du profil ICC. Si cela convient bien pour du travail en studio ou dans la reproduction de tableaux en lumière contrôlée, c'est fastidieux en extérieur où l'illuminant change en permanence.


Mires de calibrage d'appareil photo


C'est pour répondre à cette problématique qu'Adobe a décidé d'inventer une autre norme, la norme DCP. Elle a donc pour elle d'être moins précise dans l'absolu, (et encore...), mais moins sensible à l'illuminant (sauf ampoules compactes, LED ou néons à spectre discontinu) qu'un profil ICC. Elle est donc beaucoup plus facile à construire et surtout à utiliser au quotidien.

 
     
 

On pourrait légitimement penser que toutes les chartes couleurs se valent ou tout du moins servent à obtenir la même chose : les "bonnes" couleurs. ça, c'est un a priori ! Dans la réalité c'est un peu plus complexe car chaque fabricant de chartes couleurs de calibrage d'appareil photo va sélectionner des couleurs de références différentes, interpréter les dérives par rapport à la norme de manière différente et surtout choisir la plus grande précision mais au détriment de la facilité d'utilisation ou... l'inverse - Lire ci-dessus.
Pour faire court, il vous faudra choisir la solution de calibrage des couleurs de votre appareil photo dont vous préférez le rendu par rapport à votre boîtier (en JPEG) et votre logiciel de dématricage. De plus, si vous le faites faire, vous aurez aussi la possibilité d'obtenir une rectification des courbes de récupération des hautes lumières avec certains prestataires. Intéressant ! Que calibre-t-on dans un appareil photo ?

Voyons maintenant les deux étapes du calibrage de l'appareil photo à proprement parler. Dans un premier temps, nous allons prendre en photo la charte couleurs vendue avec le programme de création de profils d'appareil photo puis nous allons créer ce fameux profil. Enfin, nous allons l'installer et l'utiliser.

La prise de vue de la charte

Note importante ! Si vous avez lu la partie consacrée au calibrage des écrans ou imprimantes, vous avez vu que ce que l'on appelle le calibrage est partagé en fait en deux étapes bien distinctes : le calibrage (calibration en anglais) ou étalonnage puis la caractérisation. Pendant la première on fixe l'appareil dans un état de fonctionnement donné et une fois qu'il est calé on mesure ses couleurs. C'est la norme ICC. 

   
Mire ColorChecker  mini 24 plages en photo de studio
   
 

En prise de vue on est face à un problème crucial : comment faire puisque, hormis en studio et encore, les conditions de prises de vue donc la lumière changent constamment ! Dans les lignes qui précédent, nous avons pu lire le début de l'explication... Donc vous savez maintenant que si vous photographiez en lumière changeante vous allez privilégier la norme DCP, créée pour cela, et que si vous photographiez en lumière contrôlée et que vous avez besoin d'être encore plus sûr de la précision de votre profil, vous allez choisir la norme ICC (mais encore faut-il que votre logiciel de retouche photo soit compatible !). 

Alors, comment éclairer la mire avec la norme DCP et ICC ?

Comme la norme DCP est peu sensible à l'illuminant du moment que la lumière est soit naturelle, quelque soit la température de couleur, soit à spectre continu, nous allons photographier la mire ColorChecker par deux illuminants différents. Dans le cas de la norme ICC, il faudra créer un profil presque pour chaque illuminant... plus fastidieux.
Dans tous les cas c'est donc très simple voire très très simple !!! Voici les deux cas de figure :

1 - Norme DCP - Vous allez créer UN profil mais celui-ci va être calculé à partir de deux photos de votre mire sous deux illuminants différents : DA soit l'illuminant tungstène (environ 2850 K) et l'illuminant D65 (environ 6500 K) soit la lumière du jour au soleil ou de votre flash. Dans ces conditions, le profil n'est pas sensible à l'illuminant entre 2700K et plus de 7500K... très intéressant en terme de flux de travail !

Mon avis !  Faites vous un profil DCP pour l'extérieur et si vous faites des photos en intérieur avec des ampoules "bizarres" vous sortez votre mire et vous refaites une petite photo sous cet illuminant spécial afin de créer un profil DCP aux petits oignons pour ce cas de figure. 

2 - Norme ICC - La norme ICC impose de fixer l'appareil dans des conditions de lumière stable et dans ces conditions de créer son profil ICC. Pour faire court cela veut dire un illuminant = un profil ICC !!! Comme les choses ne sont pas caricaturales, la norme ICC a pour elle d'être un poil plus précise que la norme DCP, bien que souvent, seuls les logiciels de comparaison voient vraiment cette différence et est donc parfaitement adaptée en lumière contrôlée comme dans un studio ou lors de la reproduction d’œuvre d'art.

Mon conseil ! Essayez plusieurs expositions et la "meilleure" est celle qui permet d'obtenir une valeur proche de  240 lorsque vous pointez votre pipette sur le carré blanc de la mire ColorChecker 24 plages (Photo ci-dessous).

   
 

La mesure de la charte et la création du profil ICC

Avec les logiciels de création de profils DCP ou ICC d'appareils photo les plus connus dont le célèbre ColorChecker Passport 2, il n'y a rien à faire que d'ouvrir le fichier RAW (ou les deux fichiers RAW sous les deux illuminants) dedans. Le logiciel, s'il n'y a pas eu de problème à la prise de vue d'orientation ou d'exposition, détecte automatiquement les plages colorées et fixe des points de contrôle dedans. Avec le troisième logiciel, il faut développer le RAW avec des réglages précis et ouvrir l'image TIFF dans l'application dédiée. 

Ensuite, vous devez choisir selon le logiciel :

  • L'espace couleur de destination : sRGB, Adobe RVB ou ProPhoto (Datacolor)
  • et parfois la norme DCP ou ICC;
  • Enfin et pour finir nommer votre profil ICC ou DCP avec un nom clairement identifiable. 

Vraiment très simple, surtout dans le logiciel ColorChecker Passport 2 !

Installer et utiliser le profil ICC ou DCP sur mesure

1 - Installation (automatique ou manuelle) :

a) Automatique : si vous faites le profil ICC ou DCP vous-même, il n'y aura absolument rien à faire car le profil se place automatiquement au bon endroit. Si vous faites faire le profil, vous devez l'installer dans le bon dossier (exemple avec Camera Raw de Photoshop ci-dessous).

b ) Manuelle : 

-  Profil DCP sous Windows : C:/Utilisateur/Votrecompte/AppData/Roaming/Adobe/
CameraRaw/CameraProfiles

- Profil DCP sous Mac OS : Nom_Utilisateur/Bibliotheque/ApplicationSupport/Adobe/
CameraRaw/CameraProfiles

Les profils ICC se rangent aux endroits classiques, avec les autres profils ICC de votre système. 

Installation des profils sur Mac ! Il faut bien aller chercher dans le Finder à partir de votre compte utilisateur et non du disque MAC-SYSTEM sur votre bureau, sans quoi vous trouverez bien le chemin indiqué mais cela ne fonctionnera pas. Les profils seront invisibles dans Camera Raw ! 

2 - Utilisation des profils DCP 

Profil appareil photo dans Camera RawAvec le logiciel  ColorChecker Passport 2 X-Rite  par exemple, vous trouverez votre profil dans l'onglet "étalonnage de l'appareil photo / Profil appareil photo / Nom" de Camera Raw ou l'onglet "Développement" de Lightroom. Il est très facile de choisir parmi les différents profils proposés par Adobe et les vôtres.

Avec la SpyderCheckr Datacolor, le profil DCP se trouve dans l'onglet suivant "Paramètres prédéfinis". C'est moins pratique mais pas vraiment gênant non plus.

   
 

Maintenant en test sur ce site...


Test du ColorChecker Passport 2

 
 

top

 


Faire faire le calibrage de son boîtier par un prestataire à distance

Contrairement aux imprimantes, pour calibrer les couleurs de son appareil photo il faut utiliser une charte couleurs étalonnée comme la charte ColorChecker Classic 24 plages. Or à ma connaissance, il n'existe pas de prestation à distance où on vous enverrait une telle mire qu'il faudrait ensuite retourner. Pas simple !
Le plus simple est donc d'en acheter une, de la photographier et... de faire faire le profil de votre boîtier par une tierce personne expérimentée. Mais là se pose la question de la valeur ajoutée. En fait elle est triple : 

  • Vous êtes guidés lors de la prise de vue de la charte afin de mettre toutes les chances de votre côté,
  • Les prestataires comme Christophe Métairie utilisent un logiciel haut de gamme et surtout complet pour créer votre profil;
  • et vous pourrez récupérer un profil DCP ou ICC avec des courbes de rendus de valeurs différentes dans les hautes lumières.

Les profils ICC ou DCP sur mesure de Christophe Métairie : cas particulier

Contrairement à de très nombreux prestataires qui réalisent des profils pour vos appareils photo, Christophe utilise ses propres mires (Digital Target) pour les profils ICC ou DCP. Si on compte bien, nous sommes donc à la neuvième version c'est dire si Christophe cherche constamment à améliorer son produit ! De plus, Christophe, qui utilise évidemment une solution logicielle plus haut de gamme et très complète, apporte également son savoir faire et son expérience de plus de quinze ans maintenant et il vous propose la création d'un profil où les courbes de rendus des hautes et basses lumières sont personnalisées. Elles sont différentes de la courbe standard Adobe ou celle que vous feriez avec le logiciel ColorChecker Passport 2 chez vous. Le rendu des hautes lumières est vraiment meilleur naturellement si vous avez photographié en légère ou franche sur-exposition par exemple, c'est-à-dire avant même d'avoir déplacé le moindre curseur dans Camera Raw ! Vous récupérez davantage de détails, comme si vous aviez utilisé le curseur tons clairs ou blancs.

 

Courbes de rendu des valeurs dans Camera Raw des profils cmp-color

   
 
 

Profils d'appareils photo sur mesure de Christophe Métairie - cmp-color.fr

Christophe - cmp-color.fr - ne vend pas de service de création de profil ICC ou DCP d'appareil photo avec location de charte. Il faut acheter sa mire. Donc le prix de la mire que vous choisirez inclut la création d'un profil évidemment ! Plus de détails sur mon guide d'achat 2020 des mires de calibration d'appareil photo

 
     
   
  Suite : guide d'achat 2020 des mires de calibration d'appareil photo
   
 
 

À retenir !

 

  Le calibrage de l'appareil photo est devenu très abordable et simple mais à la condition de photographier en format RAW.

  Il existe deux normes de profils : la classique ICC, sensible à l'illuminant donc pas très pratique en extérieur et la norme DCP, inventée par Adobe, justement idéale en extérieur car elle a été créée pour cela car elle est, elle, peu sensible à ce fameux illuminant.
Pour résumer : un illuminant = un profil ICC et avec la norme DCP, vous prenez en photo votre mire sous deux illuminants, DA et D65, une bonne fois pour toutes, tant que vous photographiez sous une lumière à spectre continu. 

 Les profils génériques sont souvent très bons donc les profils sur mesure sont souvent peu spectaculaires mais ils apportent un vrai plus pour certains boîtiers : davantage de justesse avec X-Rite par exemple.

 
     
 
 
Sur cette page je vais partager avec vous tous mes conseils pour bien calibrer les couleurs de votre appareil photo numérique...
 

- Pourquoi calibrer les couleurs d'un APN ?
- Comment calibrer les couleurs d'un APN ?

  1 - Soi-même...
2 - Faire calibrer son boîtier
3 - À retenir...
- Guide d'achat 2020 des chartes couleurs
 

- Régler précisément l'autofocus de votre APN
- Régler la balance des blancs de son APN
- Toutes mes vidéos gratuites sur ma chaîne Youtube


 

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique - Format pdf 116 pages

En savoir plus...

12,90 €

Lampe à éclairage standardisé
GRAFILITE 2

Lire mon test complet

82,80 €

   
 

 

     

 

 

 

     
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 450 000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 100 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mes tests sont-ils sans complaisance ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur.
Dans tous les cas je choisis les matériels que je veux tester et même si certaines marques sont parfois "déçues" par mes conclusions, elles me remercient pour la précision de mes remarques qui feront avancer leurs futurs produits. Donc les choses bougent et mon avis impartial est de plus en plus apprécié... Si j'en crois vos mails, vos marques de confiance et même certaines marques.

 

Vous me demandez souvent comment ce site est financé puisque son contenu est gratuit...

Voici comment je fais, historiquement depuis 2002, pour vous permettre d'y contribuer en toute simplicité : l'affiliation et la vente de mes guides pratiques (Livres numériques).

Voici comment fonctionne l'affiliation. À chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, par exemple depuis mes pages de tests ou bien sur les vignettes ci-contre, ils savent que vous venez de ma part (grâce à un bout de code dans le lien) et me reversent une petite commission sur l'ensemble de votre panier (mon conseil d'achat ainsi que toutes vos emplettes dans cette boutique). Rien ne vous empêche donc de penser à mon site lors de vos

 

achats vers ces magasins en ligne même si vous ne souhaitez pas acheter un écran ou une sonde !

 

... Et comment participer !

Voici ma proposition : quand vous ne savez pas comment me remercier pour la gratuité de son contenu, pensez à passer par mes liens pour acheter dans ces différentes boutiques partenaires car elles jouent le jeu !

 

   
   
   

 

Enfin, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise (J'ai bien dit j'essaie !). Dans tous les cas, je m'efforce de vous offrir un choix varié de possibilités pour participer à cette aventure qui a commencé en avril 2002 !

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site  |   À propos  |   Mentions légales