Sommaire > Gérer les couleurs 3 / 5
 

Préférences couleurs de Photoshop

 

Les informations et les menus couleurs de Photoshop ?

Mis à jour le 24 avril 2018

 

Pour qui sait où regarder, Photoshop offre une mine d'infos couleurs indispensables lorsque vous travaillez vos images...


Comment Photoshop gère-t-il les couleurs des images que vous ouvrez ? Comment savoir où vous en êtes, d'où vous venez et où vous pouvez aller ? Différents menus vous permettent à chaque instant de connaître les propriétés colorimétriques de vos images comme nous allons le voir maintenant dans ce tutoriel Photoshop.

  • Dans la première partie de cette page, je vais vous montrer toutes les fenêtres d'informations qui permettent d'en savoir plus sur les couleurs d'une image.

  • Dans la deuxième, je passerai en revue tous les menus intéressants pour la gestion des couleurs dans Photoshop.

 

 

Les différentes fenêtres d'informations couleurs

Photoshop, pour afficher et travailler correctement les couleurs a besoin, à chaque instant, de connaître le profil ICC de l'image à ouvrir ou ouverte pour afficher correctement ses couleurs. Cela devient son espace couleurs de travail; Il se substitue à l'espace de travail de Photoshop comme nous l'avons vu sur la page préférences de Photoshop. En permanence, nous sommes informés sur la nature de l'espace couleurs de l'image dans la barre de titre de celle-ci.

Présence d'un profil ICC ou pas ?

À chaque instant, Photoshop vous permet de savoir si un profil ICC est associé ou pas à une image et si oui lequel. Voici où et comment ?

Tout d'abord, à côté du nom de l'image, dans la barre de titre du fichier :

   
  Informations couleurs dans la barre de titre des images dans Photoshop
   
 

1 - (RVB #) : ce dièse juste à côté de RVB indique que le document ne possède pas de profil incorporé en ce moment. L'image s'affiche de manière arbitraire donc le selon votre espace de travail Photoshop.  
2 - (RVB *) : cet astérisque signifie lui que le document possède un profil colorimétrique différent de l'espace de travail de Photoshop. Tout va bien ! 
3 - (RVB) : Il n'y a rien à côté de RVB. Cela signifie que le document possède un profil ICC identique à celui de l'espace de travail Photoshop. Tout va bien également !

Quels profils ICC dans l'image ?

Information sur le porfil ICC de la photo dans la barre d'état de PhotoshopPour connaître la nature du profil ICC de l'image donc son espace couleurs ou de travail, il faut maintenant se rendre en bas à gauche de la photo, dans la barre d'état. A côté de la taille d'affichage (en pourcentage) de la photo ouverte dans Photoshop apparaît son profil ICC.  Il ne s'agit pas de l'espace de travail de Photoshop mais bien du profil ICC de la photo donc de l'espace de travail de la photo. 

Ce menu ne s'affiche pas par défaut dans Photoshop. Pour le choisir, il faut cliquer sur le petit triangle noir juste à droite de la taille du document (par défaut) et dérouler le petit menu. Dans ce menu choisir "Profil du document" et non plus "Dimension du document". Notez au passage toutes les types d'informations qu'il est possible d'afficher !

   
  Menu "Profil du document" de la barre d'état de Photoshop
  J'affiche en permanence le profil du document en bon gestionnaire des couleurs !
 

 

 

Les différents menus de gestion des couleurs de Photoshop

Il y a trois menus importants dans Photoshop pour gérer les couleurs : menu édition / Attribuer un profil, menu édition / Convertir en profil et menu Affichage / Format d'épreuve. Voyons tout d'abord les deux premiers : attribuer et convertir en profil.
Ces deux menus permettent à Photoshop, à chaque instant, d'attribuer un profil ICC à un document ou de le convertir d'un profil ICC vers un autre. Toute la gestion des couleurs tourne autour de ces deux termes donc il est essentiel de savoir à quoi ils font référence. Vous trouverez leurs explications sur la page Profils ICC.

Menu édition / Attribuer un profil 

Il permet d'avoir accès à toutes les informations importantes dont on a besoin pendant l'attribution d'un profil ICC à un document - oui ou non, choix du profil - avec une case "aperçu" qu'il faut en tout état de cause cocher. En cochant cette dernière vous pourrez voir sur l'image, sans cliquer sur OK donc non définitivement, l'impact sur l'affichage des couleurs avec tel ou tel profil. C'est très efficace et informatif !

   
  Menu "Attribuer un profil" de Photoshop
  Les trois possibilités seront détaillées sur la page suivante.
 

Menu "Édition / Convertir en profil"

Il permet lui d'avoir accès à toutes les informations importantes dont on a besoin pendant la conversion d'un profil ICC vers un autre donc d'un espace vers un autre. On retrouve - Espace source (1) et destination (2) -, toujours avec une case "aperçu" pour observer concrètement ce qui se passe sur l'image mais on a aussi la possibilité de choisir le mode de conversion dans les options de conversion.

   
  Menu "Convertir en profil" de Photoshop
  Pour effectuer une conversion, on a besoin d'un espace source, d'un espace de destination et bien sûr d'un mode de conversion.
 

 

Contrairement au menu Attribuer un profil, les valeurs RVB de la photo seront véritablement transformées si l'on fait OK et pas uniquement taguée comme avec le menu Attribuer un profil. Les valeurs RVB des couleurs d'une image changent pendant la conversion même si les couleurs ne semblent pas changer visuellement. Pour travailler des photos on choisira le plus souvent relative ou perceptive comme je l'explique sur la page "Conversion en mode relatif ou perceptif". On laisse le reste coché.

Menu "Affichage > Format d'épreuve > Personnalisé" 

Il reste un autre menu très intéressant car c'est une particularité très puissante de Photoshop. Votre image doit être imprimée avec votre imprimante jet d'encre, qui possède un autre espace colorimétrique, on l'a vu, assez petit - quoique de plus en plus grand surtout sur les papiers photo brillant - et sensiblement différent sur certaines couleurs du profil ICC de votre écran ou même de votre appareil photo si l'image est en sRVB. Il peut y avoir des pertes ponctuelles qui se matérialiseront sous la forme d'aplat de couleurs là où il y avait un dégradé dans votre fichier d'origine (que celui-ci soit visible sur votre écran ou pas car il a ses limites lui aussi !)

   
  Menu Personnaliser les conditions d'épreuvage de Photoshop
   
  Et bien grâce au menu Affichage > Format d'épreuve Personnalisé   il est possible d'afficher à l'écran telle qu'elle sera une fois imprimée DONC convertie vers le profil ICC de votre imprimante à la condition que votre écran puisse lui-même afficher les couleurs en question. C'est un menu de simulation à l'affichage propre à Photoshop. Seul l'affichage de l'image est changé. Avec le raccourci clavier CMD + Y ( CRTL + Y ), il est possible de basculer de l'un vers l'autre pour bien voir les différences sur l'image entre les deux profils. Au fur et à mesure que l'on corrigera l'image - toujours dans l'espace d'origine donc optimale - grâce aux différents calques de réglages, il ne devrait pratiquement plus y avoir de différences entre les deux images. Quand on travaille avec les bons profils, par exemple d'imprimantes, sur un écran calibré, il est réellement possible de simuler l'apparence finale imprimée de l'image dans Photoshop. C'est pour cela aussi que c'est un très bon gestionnaire de couleurs. Cette fonction est vraiment très utile, comme vous pourrez le voir sur la page consacrée à l'impression avec Photoshop.
   
 
 

Attention : de l'importance du gamut de l'écran !

Pour faire de la simulation à l'affichage, il faut un écran évidemment calibré et qui est capable de vous monter un maximum de choses pour anticiper au mieux le résultat final. Aujourd'hui, il existe deux types d'écrans : à gamut classique (proche du sRVB) et large gamut (environ 95 à 110% de l'Adobe RVB 1998).
Si vous photographiez souvent des couleurs saturées, plutôt vers les verts d'ailleurs, et/ou que vous imprimez sur des papiers brillants donc à large gamut également il est préférable d'avoir un écran large gamut. Sur les vieux écrans, fusent-ils Art-graphiques, où l'espace colorimétrique était en gros le sRVB, cela peut rester délicat car un certain nombre de verts très saturés, imprimables sur papiers Glossy, et j’insiste sur la nature du papier, aujourd'hui ne sont pas potentiellement affichées idéalement. Mais encore faut-il les avoir photographiées car on ne parle que de potentiel ! Je vous invite à lire mes pages sur le choix des écrans 

 
     
 

Les différents menus d'enregistrements des photos

Au classique Enregistrer ( CMD + S ou CRTL + S ), il faut rajouter le Enregistrer sous... ( CMD + MAJ + S ou CRTL + MAJ + S ) le le très intéressant Enregistrer pour le Web ( CMD + ALT + MAJ + S ou CMD + ALT + MAJ + S ).

1 - Menu "Enregistrer sous..." 

Lorsque vous décidez d'enregistrer un document dans Photoshop, vous pouvez choisir d'enregistrer le profil ICC qui était attribué à l'image ou pas. Si vous voulez enregistrer un autre profil, vous ne pourrez pas le faire ici. Il faut retourner dans l'espace de travail, convertir l'image dans un autre profil et enregistrer. Si vous ne voulez pas taguer l'image, il suffit de décocher, même si l'intérêt est très limité aujourd'hui car de plus en plus de navigateurs Internet gèrent les profils ICC et le poids ajouter à l'image est ridicule à l'heure des débuts de la 4G !

   
  Option "incorporer le profil" du menu Enregistrer sous de Photoshop
  Si la case est décochée, votre image n'incorpore plus son profil ICC. Pour l'afficher correctement lors de sa prochaine ouverture, il faudra se souvenir quel était son dernier profil ICC. L'intérêt est limité aujourd'hui pour dire vrai...
 

 

2 - Menu Enregistrer pour le Web 

Photoshop possède un menu d'enregistrement spécifique au Web. Il permet deux choses fortes intéressantes lorsque l'on enregistre ses photos pour le Web. D'une part de gérer plus finement le taux de compression JPEG (sur une échelle de 1 à 100 et non de de 1 à 12 dans le classique menu Enregistrer sous...) et d'autres part de s'occuper automatiquement de convertir votre image en sRVB si ce n'était pas déjà fait et incorporer ou non le profil dans vos images. Très pratique quand il n'y a pas si longtemps il fallait absolument le faire AVANT dans Photoshop. Si je n'ai pas converti mon image je peux donc le faire ici mais seulement en sRVB. Et aujourd'hui de se poser la question si c'est la meilleure chose à faire car de plus en plus de navigateurs gère les profils ICC. Fini le temps ou il fallait forcément tout convertir en sRVB ! 

Mon conseil ! Comme je l'explique sur ma page consacrée à la gestion des couleurs des navigateurs Internet, je conseille d'une part de laisser coché "Convertir en sRVB" mais également et bien cocher le bouton au dessus "Incorporer le profil ICC" afin que vos images diffusées sur Internet s'affichent correctement sur les ordinateurs (qui gèrent les couleurs) mais également sur les tablettes (qui elles ne les gèrent toujours pas en 2018).

   
  Bouton "Convertir en sRVB" du menu Enregistrer pour le Web de Photoshop
  Si la conversion en sRGB se fait maintenant automatiquement, il n'en a pas toujours été ainsi dans ce menu de Photoshop donc attention à votre version !Pensez également à cocher au dessus le bouton "Incorporer le profil couleur".
 
 
 

Les navigateurs Internet et la gestion des profils ICC ?

Site Internet www.arnaudfrichphoto.comPendant très longtemps, les navigateurs Internet ne savaient pas gérer les profils ICC. Une photo avec un Profil ICC Adobe RVB 1998 s'affichait donc... désaturée (dans l'immense majorité des cas!) Mais pourquoi ? Parce que le profil ICC n'était pas lu ET parce que ceux-ci interprétaient les valeurs RVB de nos photos dans l'espace couleurs de nos écrans, très majoritairement encore aujourd'hui en sRGB. Le sRGB a donc régné en maître sur Internet pendant de longues années. Il fallait donc convertir toutes les photos mises en lignes en sRGB mais il n'était pas nécessaire d'incorporer le profil ICC puisqu'il n'était pas lu ! Il faut donc remarquer que comme les écrans étaient tous plus ou moins en sRGB, cela ne posait pas de problème et surtout ne se voyait pas car alors l'image s'affichait dans le gamut natif de l'écran. Tout le monde faisait donc comme si !

Mais les choses changent... 

C'est ce que nous allons voir sur ma page dédiée à la gestion des couleurs sur Internet

 
     
   
 

Maintenant que nous sommes renseigné sur les profils de nos photographies, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses et apprendre à gérer les couleurs dans Photoshop

   
 
 

À retenir !


Le fameux espace de travail de Photoshop ne sert que dans un cas et il faut remplir deux conditions : 
Votre image ne doit pas avoir de profil ou espace couleurs incorporé ET vous devez ne pas avoir activé totalement la gestion des couleurs. Alors seulement, l'image s'ouvre automatiquement en attribuant cet espace de travail RVB de Photoshop.

 Dans ces conditions, comment le choisir ? Si, par exemple, vous n'ouvrez que vos photos qui viennent de vos appareils photo, (elles possèdent alors toujours un espace couleurs) alors choisissez le même et alors l'image s'ouvrira sans qu’aucun menu de gestion des couleurs vous demande quoique ce soit. Très pratique !

 Si maintenant, vous ouvrez de temps des images sans profil, vous avez intérêt à choisir comme espace de travail Photoshop un espace ou un profil que vous utiliserez souvent dans ces circonstances. Un exemple : vous ouvrez régulièrement des images qui viennent d'Internet donc qui souvent n'ont pas de profil incorporé, alors vous avez tout intérêt à choisir le sRVB car c'est le profil que l'on attribue classiquement à ces images.

 
     
   
 
À travers ces 5 pages je vais partager avec vous tous mes conseils pour bien gérer les couleurs de vos photos dans Photoshop...  

- Les préférences couleurs de Photoshop
- Choisir son espace de travail dans Photoshop
- Les informations couleurs de Photoshop

  - Les différentes fenêtres
- Les différents menus couleurs

- Gérer les couleurs dans Photoshop
- Imprimer avec Photoshop

 

- Les bases de la couleur
- Mes vidéos gratuites sur ma chaîne Youtube

 

 

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique (pdf 110 pages)

En savoir plus...

12,90 €

"Comprendre tout le vocabulaire de la couleur" Livre numérique (pdf 160 pages)

En savoir plus...

Prochainement !

   
 

 

     

 

 

 

     
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 455000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 75 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mon avis est-il libre ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur. Dans tous les cas, c'est moi qui décide ce que je veux tester et même si, par le passé, certaines marques ont été "déçues" par mes conclusions, les choses bougent aujourd'hui et mon avis impartial est de plus en plus le bienvenu...

 

Comment ce site est financé ? Avec quelle éthique commerciale ?

Ce site est en grande partie gratuit et pourtant sans aucun placement produit et sans pub. Pourquoi ? Mais parce que j'ai fait un choix il y a quinze ans déjà ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet.

 

Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres ? Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ? 


       
         


Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi ! Et comme je vis avec mon temps, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise. Dans tous les cas, j'essaie de vous offrir un choix varié de possibilités de me soutenir...

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site | Mentions légales