Sommaire > Choisir son écran 6 / 9
 

Quel contraste choisir pour calibrer son écran ?

 

Quel gamut doit afficher votre écran photo ou vidéo : sRVB, DCI-P3 ou large gamut ? - 6/9

Publié le 16 avril 2016   |   Mis à jour le 14 janvier 2021

 

Voilà la grande question qui fait l'objet de bien des fantasmes : quel gamut doit afficher notre dalle ? Le "classique" sRVB ou un large gamut en photo ou bien le Rec.709 ou DCI-P3 en vidéo ?

 

Enfin, nous allons voir s'il vaut mieux acheter une dalle dite "large gamut" donc affichant pratiquement l'espace couleur Adobe RVB pour les photographes ou DCI-P3 pour les vidéastes ou tout simplement une dalle affichant "seulement" le sRVB et son équivalent vidéo Rec. 709 ?

   
 
 

 
 


 


Écran large gamut... ou pas : qui a vraiment besoin d'un écran large gamut ?  

Espaces couleurs sRVB, Adobe RVB et DCI-P3Il ne faut pas confondre besoins théoriques et besoins réels comme je l'explique à plusieurs endroits sur ce site (les profils ICCles espaces de travailImprimer avec Photoshop par exemple...). 

Les écrans "normaux" affichent en gros l'espace couleur photo  sRVB et son "équivalent" Rec. 709 en vidéo. Ces espaces couleurs "standards" contiennent déjà de très nombreuses couleurs du visible (2,5 millions de couleurs environ / sur les 8 millions environ de l'espace Lab). Cela représente à peu près toutes les couleurs que voient la majorité des gens). Voilà tout simplement pourquoi de très nombreuses personnes semblent s'en "contenter" et donc ne pas montrer une gêne particulière à n'avoir qu'un écran sRVB. En effet, tout le monde aime avoir de belles couleurs même ceux qui n'ont pas une vue au-dessus de la moyenne !

Donc pourquoi serait-il absolument nécessaire d'avoir un écran large gamut donc un écran qui affiche plus ou moins 100% de l'Adobe RVB en photo ou du DCI-P3 en vidéo ? 


- Comment choisir entre le sRVB et l'Adobe RVB en photo ?  
- Comment choisir entre le Rec. 709 et le DCI-P3 en vidéo ?


1 - Premier point clef : est-ce que je travaille des couleurs très saturées ?

Pour commencer, intéressons-nous aux couleurs qu'un "écran sRVB" ne pourraient pas afficher. Si l'espace couleurs large gamut est plus grand que le sRVB c'est bien qu'il possède déjà l'ensemble des couleurs sRVB. Ils ont des couleurs communes. Cela va s'en dire mais cela va mieux en le disant ! Donc si les espaces Adobe RVB ou même DCI-P3 sont plus larges cela veut juste dire qu'ils sont capables de contenir des couleurs encore plus saturées. Donc il ne peut être intéressant de choisir un tel écran  QUE SI vous travaillez des couleurs très saturées, plus saturées que celles contenues dans le "petit" sRVB et son équivalent Rec. 709 en vidéo. Or cela n'arrive pas si souvent, contrairement à ce que l'on pourrait croire.
Maintenant et si effectivement, vous prenez souvent des photos ou filmez des robes très rouges, vertes ou bleues au flash, des coquelicots en plein soleil (et encore), le bleu intense de la mer des Caraïbes ou encore de l'herbe verte en macro après la pluie en plein soleil, pour faire des impressions grands formats sur papier brillant ou les diffuser en Broadcast, alors là, on est bien d'accord, VOUS DEVEZ choisir un écran dit large gamut mais si et seulement si vous voulez retoucher ses couleurs  en voyant ce que vous faites car ce n'est pas parce que vous ne voyez pas certaines couleurs sur votre écran à cause de son gamut réduit que celles-ci n'existent pas dans votre fichier !

Votre photo ou votre vidéo peuvent posséder des couleurs très saturées même si elles ne peuvent être affichées sur un écran au gamut réduit...
 

Dans ces cas particuliers car - je le répète - ils ne sont pas si fréquents, ou si vous diffusez vos vidéos uniquement à la télé (où règne le DCI-P3), vous prenez le risque de ne pas voir sur votre écran ces fameuses couleurs très saturées donc de ne pas pouvoir anticiper visuellement la transformation du magnifique drapé de votre robe ou les pétales du coquelicot en un informe aplat sans nuances et en perdant un peu de saturation à l'affichage lorsque vous allez faire la conversion des fichiers vers votre imprimante ou encoder votre vidéo.

Dans les cas les plus courants... La vraie révolution arrivera avec des écrans affichant le Rec.2020 (ce qui n'est pas demain la veille) mais vraiment, l'Adobe RVB (DCI-P3) n'est pas si grand que cela par rapport au sRVB (Rec. 709). Il apporte effectivement un léger plus mais il ne faut pas en faire une montagne. Et n'oubliez jamais que cela ne les rend pas plus imprimables si votre imprimante ne peut le faire. Il faudrait peut-être commencer par vérifier cela... Et n'oubliez pas non plus que l'introduction du HDR dans les films donc les télévisions, même si c'est un plus inctestable pour l'image, est également une guerre commerciale pour imposer une nouvelle norme et donc toucher des Royalties.

2 - À qui s'adresse mes photos ou vidéos : dit autrement sur quels supports va être diffuser mon travail ?

Encore plus important que le premier point, le problème de la diffusion de notre travail. À quoi bon en effet afficher chez vous des couleurs saturées si vos clients ne les voient pas car ils ne possèdent pas le même écran que vous ?

Premier conseil ! Si vos clients ou ceux qui regardent votre travail n'ont pas le même écran que vous, il ne sert à rien de travailler ces fameuses couleurs hors gamut car elles ne seront pas affichées sur leurs écrans, leurs smartphones et autres tablettes. Tout simplement. Ce qui compte le plus : uniquement l'écran final !

Deuxième conseil ! Vous pouvez tout de même acheter ce type d'écrans car ce sont souvent de très bons écrans (je pense à la série Eizo ColorEdge) mais leur avantage en terme de gamut ne sera alors pas l'argument décisif de votre choix. Et ils ont bien d'autres qualités ! Vous travaillerez en sRVB ou en Rec. 709 malgré tout de telle sorte que les internautes voient à peu près la même chose que vous.

 

 

Les mauvaises surprises des écrans large gamut

 

Important (Mis à jour fin 2020) ! Ce paragraphe ne concerne que les utilisateurs de PC sous Windows 10 (et antérieurs). En effet, la gestion des couleurs au niveau des icônes et certains logiciels de Windows 10 est toujours inexistantes fin 2020 (!!!) contrairement à MacOS. Voyons maintenant les conséquences et donc les mauvaises surprises que cela créées.

 

Une nouvelle génération d'écrans fait donc son apparition : les écrans large gamut. Ces écrans reproduisent au minimum 98% de l'Adobe RVB ou 97% du DCI-P3 et peuvent aller jusqu'à 110%. Or cela va avoir une conséquence fâcheuse sous Windows 10 : en effet, comme Microsoft n'a pas implémenté la gestion des couleurs dans tout son système d'exploitation, même dans la dernière monture de Windows 10 d'octobre 2020, toutes les icônes de la barre des tâches et nos images dans certains logiciels de Windows 10 vont être... saturées, plus que de coutume, si vous achetez ce genre d'écrans. C'est alors une sacrée mauvaise surprise car même après avoir calibré votre écran vous allez avoir l'impression que votre écran a un problème. Tout, globalement, va vous apparaître sur-saturé ! Eh bien ne jetez pas votre nouvel écran ou ne le renvoyez pas à l'expéditeur. Il n'a aucun problème. Le problème vient de Windows ! Si vous regardez vos photos dans Photoshop, qui lui gère les couleurs, alors tout rentrera dans l'ordre. En revanche, il va falloir changer vos habitudes de travail car, dorénavant vos images seront plus saturées en dehors de Photoshop.

Qu'est-ce qui se passe ?

Et bien c'est très simple. Les icônes de Windows sont des images en couleurs donc pour qu'elles s'affichent avec la "bonne" couleur c'est-à-dire la "bonne" couleur L*a*b*, il faut absolument qu'elles contiennent un profil ICC ou plus exactement un espace colorimétrique comme le sRVB ou l'Adobe RVB. Or il s'agit tout le temps du sRVB sur Internet ou dans les systèmes d'exploitation. Sur le schéma ci-dessous, je montre que la même valeur V = 255 qui code pour du vert saturé ne "code" pas pour le même vert L*a*b* selon que l'on est sur un écran sRVB ou large gamut (sensiblement l'Adobe RVB). Donc sans profil ICC, une icône de Windows - qui ne contient donc pas de profil ICC - s'affichera par défaut dans l'espace couleur de l'écran, faute de consigne donnée justement par ce fameux profil ICC. Voilà ce qui se passe en image :

   
   
 

L'espace couleur L*a*b* est représenté par espèce de fer à cheval multi-couleurs. Dessus on été représentés deux espaces couleurs RVB (donc sous la forme d'un triangle) : le petit sRVB en noir et le grand Adobe RVB en blanc. Or si on regarde la pointe du triangle vers le vert on voit que cette pointe dont la valeur est forcément la même - 0, 255, 0 - ne se projette pas sur le même vert de l'espace La*b* donc dans ces deux espaces couleurs. La même valeur RVB ne code pas pour la même couleur absolue donc le vert 255 en sRVB sera différent du vert 255 en Adobe RVB. En gestion des couleurs, pour afficher la "bonne" couleur, on a toujours besoin de deux choses : la valeur RVB ET l’espace couleurs associé sous la forme d'un profil ICC ou plus exactement d'un espace couleur.

Concrètement, qu'est-ce qu'il peut se passer ? Sous Windows et sur un écran large gamut donc DCI-P3 ou Adobe RVB, Presque toutes les couleurs de vos icônes et notamment celles de la barre des tâches vont vous apparaître très saturées sous Windows 10, que votre écran soit calibré ou pas. Lorsque l'OS ne gère pas ou pas complètement les couleurs comme le dernier Windows 10 (Et oui, malgré ses nombreuses mises à jour), vous afficherez des icônes très saturées et des images tout autant mais uniquement dans certaines applications !!! Un exemple sous Windows 10 sur écran large gamut : les couleurs de vos images seront correctes dans l’explorateur mais saturées dans l'aperçu ou la visionneuse !!!

À propos de MacOS - Notez que l'on n'a pas ce problème sous MacOS où tout est OK.

   
  Les couleurs des icônes du bas, affichées sur un écran large gamut, sont sensiblement plus saturées que sur le bandeau du haut affichées "naturellement" sur un écran affichant le "classique" sRVB. (Note : la saturation des icônes est forcément difficile à reproduire si vous affichez cette page sur un écran affichant le sRVB.)
 

 

Écrans large gamut et Windows 10 - Si vous achetez un écran large gamut alors que vous êtes sous Windows, ne soyez donc pas surpris de voir toutes vos icônes ou vos images affichées dans certains logiciels beaucoup plus saturées que sur votre ancien écran à gamut "classique"... Même après calibrage. Tout va bien ! Il ne s'agit pas d'un problème de calibrage mais bien d'un problème de gestion des couleurs du système d'exploitation. Cela surprend mais cela n'est pas grave. Juste surprenant en 2021, dans un système d'exploitation moderne, et il n'y a rien à faire que d'attendre que Microsoft change cela... à moins de passer sur Mac OS qui gère cela très bien depuis longtemps !

Quant à Internet, cela dépendra beaucoup du navigateur utilisé. Une vraie foire même en 2021 mais je précise tout cela sur ma page dédiée à la gestion des couleurs sur Internet 

 

Pages suivantes...

7 / 9 - Quelle carte graphique acheter ?

8 / 9 - Accélération matérielle et table LUT ?

9 / 9 - À quoi sert l'affichage 10 bits ?

 

 
 

 
     
 
 
À travers ces 9 pages je vais partager avec vous mes conseils pour bien choisir votre écran de retouche photo ou de montage vidéo...
- Conseils généraux
- Quelle taille d'écran choisir ?
- Passer à la 4K... ou pas encore ?
- Technologie de dalle : IPS, TN VA, OLED ?
- Luminosité, contraste, HDR ou pas ?
- Quel gamut : sRVB ou large gamut ? 6/9
  1 - Quel gamut : sRVB ou large gamut ?
2 - Les mauvaises surprises des écrans large gamut
- Quels carte graphique, connectique et câble choisir ?
- Accélération matérielle et table LUT ?
- À quoi sert l'affichage 10 bits ?
 

- Guide d'achat 2021 des écrans !
- Les 70 tests complets d'écrans et de portables
- Comment choisir son écran ? Quelques conseils... (Vidéo Youtube avec Olivier Schmitt)

- Comment calibrer son écran ? Dossier 11 pages


 

Calibrez votre écran avecla meilleure sonde actuelle : l'i1 Display Pro !

Lire mon test complet...

224,00 €

PDF Guide des DPI par Arnaud Frich

"Comprendre et bien utiliser les DPI"
Livre numérique - pdf 117 pages

En savoir plus...

12,90 €

   
 

 

     

 

 

 

     
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes et les vidéastes, débutants ou professionnels, visité par plus de 450 000 personnes par an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos et d'autre part vous aide à faire les meilleurs investissements grâce à plus de 100 tests matériels ou logiciels et ce, depuis avril 2002 ! Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience partagés par un photographe professionnel mais surtout passionné !

 

D'où proviennent les produits testés ? Mes tests sont-ils sans complaisance ?

Tous les produits dont je parle sur ce site ont été testés par mes soins soit à la suite d'un achat personnel, d'un prêt amical, pendant une formation chez un client ou bien encore suite à un prêt constructeur.
Dans tous les cas je choisis les matériels que je veux tester et même si certaines marques sont parfois "déçues" par mes conclusions, elles me remercient pour la précision de mes remarques qui feront avancer leurs futurs produits. Donc les choses bougent et mon avis impartial est de plus en plus apprécié... Si j'en crois vos mails, vos marques de confiance et même certaines marques.

 

Vous me demandez souvent comment ce site est financé puisque son contenu est gratuit...

Voici comment je fais, historiquement depuis 2002, pour vous permettre d'y contribuer en toute simplicité : l'affiliation et la vente de mes guides pratiques (Livres numériques).

Voici comment fonctionne l'affiliation. À chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, par exemple depuis mes pages de tests ou bien sur les vignettes ci-contre, ils savent que vous venez de ma part (grâce à un bout de code dans le lien) et me reversent une petite commission sur l'ensemble de votre panier (mon conseil d'achat ainsi que toutes vos emplettes dans cette boutique). Rien ne vous empêche donc de penser à mon site lors de vos

 

achats vers ces magasins en ligne même si vous ne souhaitez pas acheter un écran ou une sonde !

 

... Et comment participer !

Voici ma proposition : quand vous ne savez pas comment me remercier pour la gratuité de son contenu, pensez à passer par mes liens pour acheter dans ces différentes boutiques partenaires car elles jouent le jeu !

 

   
   
   

 

Enfin, j'essaie de travailler le plus possible avec des sites mettant en avant une éthique sociale dans leur entreprise (J'ai bien dit j'essaie !). Dans tous les cas, je m'efforce de vous offrir un choix varié de possibilités pour participer à cette aventure qui a commencé en avril 2002 !

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site  |   À propos  |   Mentions légales